Jeune investisseur, Aurélien a déjà acheté 6 appartements à 24 ans

Jeune investisseur, Aurélien a déjà acheté 6 appartements à 24 ans
5 (100%) 1 vote

Bonjour à toutes et à tous. Je me présente rapidement, je suis Aurélien Riffard j’ai 24 ans et je suis l’auteur du blog jeune investisseur .fr. J’ai eu la chance d’être interviewé par Cédric Annicette sur son blog pour ceux qui le connaissent. Il y a 2 ans et demi, j’ai commencé à me pencher sur les moyens qui existent pour développer ses revenus sans échanger son temps contre de l’argent.Jeune investisseur Aurélien investisseur immobilier 24 ans

L’idée de travailler plus de 40 ans pour toucher une retraite hypothétique et avoir enfin du temps libre ne me convient pas. J’ai donc cherché des solutions pour gagner en indépendance financière dès maintenant et j’ai appris ce que sont les revenus passifs. J’ai donc commencé par m’orienter vers l’immobilier (le plus simple pour moi car j’étais du bâtiment). J’ai acquis en janvier 2013 un duplex de 80 m2 que j’ai divisé en 2. Une réussite ! J’ai donc décidé de renouveler l’expérience et j’ai acquis en janvier 2014 :

– 1 plateau de 60 m2, que j’ai divisé en 2 studios : voir ici le bilan de l’investissement !

– une maison de 54 m2 que j’ai agrandie avant de la diviser en 2.

Vous l’avez compris ma stratégie est la division de bien. Cela n’a pas été chose facile et m’a demandé du travail mais le résultat est là : aujourd’hui je perçois 1090 euros de cashflow par mois. Actuellement, j’ai créé une société commerciale (EURL) pour acquérir de nouveaux logements. Je travaille sur un nouveau projet qui pourrait doubler mon parc immobilier, je vous en dirais plus une fois l’affaire concrétisée !

A côté de cela j’ai investi en bourse, ce qui ne me rapporte pas encore beaucoup, mais c’est toujours mieux que de l’épargne placé sur le livret A (qui au passage ne devrait être utilisé que comme fonds de précaution vu le taux d’intérêt ridicule). J’opte pour la stratégie des dividendes à long terme avec par exemple en portefeuille des actions Vinci, Sanofi, Axa ou encore Air Liquide. J’ai également des activités d’affaire pour les réseaux d’agents immobiliers I@D et Nosrezo, Mon job est de mettre en relation des personnes qui veulent acheter, vendre, réaliser des travaux, avec des professionnels de qualités, membres du réseau.

Et maintenant ? Jeune investisseur oui… mais je continue à investir bien sûr… !

Sur mon blog jeuneinvestisseur.fr, je propose actuellement une formation gratuite de 4 mois avec un article hebdomadaire qui montre le processus d’un investissement immobilier de la recherche à la mise en place et la gestion du locataire. L’un de mes objectifs cette année est de développer mon site internet afin de permettre aux lecteurs de s’inspirer, de passer à l’action et d’obtenir eux aussi des résultats concrets.

Tous les sujets évoqués ci-dessus sont en phase d’investissement, certains me rapportent déjà d’autres mettent un peu plus de temps. J’aime bien me définir comme un agriculteur à argent. En agriculture c’est le même procédé qu’en investissement. Vous préparer vos champs (vos projets), vous semez ce que vous voulez comme résultat (votre investissement) et avec le temps les fruits, légumes pointent le bout de leur nez… Commencer jeune est un atout très très puissant car le temps joue en notre faveur et le temps est une chose qui ne se rattrape pas. Dans 18 ans, je pourrai être à la retraite si j’en restai là, alors que certains attendront jusqu’à 62 ans ou plus… Et le pire dans tout cela c’est qu’eux auront travaillé 44 ans et moi… 7 ans pour lancer la machine puis développer mon patrimoine en investissant.

Ce qui est également fabuleux quand on est jeune c’est notre potentiel grâce au temps. Il y a 2 ans je pensais que j’aurais 1 voir 2 appartements maximum à 25 ans. Aujourd’hui j’en suis à 6 et je vais peut être en avoir 6 autres. Combien pourrais-je en avoir d’ici 10 ans ? J’ai calculé le montant potentiel de loyer que je pourrais percevoir jusqu’à mes 77 ans (espérance de vie moyenne d’un homme), 1,3 millions d’euros + 1,1 millions d’euros si mes projets de 2015 se concrétisent. Qu’attendez vous pour passer à l’action ? Rapprochez vous de personnes comme Pierre-Antoine ou moi même pour vous nourrir de nos expériences et ainsi développer de nouvelles sources de revenus.

Merci à Pierre-Antoine de m’avoir permis de rédiger cet article invité et bonne continuation à tous !

Leave a Comment:

4 comments
Add Your Reply