Voici une étude réalisée par le CSA en partenariat avec Cofidis, 1000 personnes ont été interrogées sur le thème du pouvoir d’achat en juillet 2013. Ce terme définit la capacité de consommation d’un ménage grâce aux revenus perçus.

Je vais détailler ci-dessous les principales informations de l’infographie disponible ci-dessous.

 

Vision du pouvoir d’achat des Français

Pour commencer, ça commence mal ! 65% des Français jugent que leur pouvoir d’achat à diminué en 2013 et les augmentations d’impôts y sont pour quelque chose!

Les Français considèrent leur pouvoir d’achat à 8% comme étant élevé, à 58% comme étant correct mais à 33% comme étant faible. Sur ces 33% de répondants : 48% sont des ouvriers, 36% sont employés, 29% sont retraités, 24% ont une profession intermédiaire et 8% sont des cadres/professions libérales.

L’année prochaine, ils pensent en grande majorité (60%) que la baisse de leur pouvoir d’achat va continuer (il est donc important d’économiser et d’investir pour obtenir des revenus alternatifs). Plus les personnes avancent en âge plus elles sont d’accord avec cette idée.

 

Les comportements des Français à propos des dépenses

Premièrement face aux dépenses imprévues, les Français considérant leur pouvoir d’achat élevé vont puiser à 64% dans leur épargne personnelle, à 24% changer leurs habitudes de consommation et à 4% solliciter un crédit. Ceux considérant leur pouvoir d’achat faible vont à 39% regarder du côté de leur épargne, à 41% vont changer leurs habitudes de consommation et à 8% faire appel à un crédit (par exemple avec Cofidis) pour financer un projet personnel de dernière minute.

Lisez aussi :  Bien démarrer avec une bonne organisation de ses placements

Les budgets ont été minorés pour beaucoup de ménages, les coupures principales ont visé les loisirs (30%), l’habillement (24%) et l’équipement de maison (11%). Le poste alimentation est malheureusement aussi sacrifié pour 7% des répondants.

L’année prochaine, les répondants sont 55% à vouloir sacrifier les achats d’équipements domestiques et à 53% les dépenses d’habillement et de loisirs.

Une donnée inquiétante, 15% de l’échantillon déclare être à découvert tous les mois.

 

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles

En 2013, 390 personnes sur les 1000 interrogées déclarent être au moins une fois par an à découvert mais cette donnée est en baisse comparée à l’année 2012 où elles étaient 480.

50% des répondants déclarent avoir des projets nécessitant de lourdes dépenses (mariage, achat d’une voiture, devenir propriétaire, voyager…).

 

Voici l’infographie en détails :

 

Étude pouvoir d'achat des Français

 

N’hésitez pas à partager votre vision de la question du pouvoir d’achat dans les commentaires !