Investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite

Note :

L’investissement dans l’immobilier peut apparaître comme une solution à long terme pour se constituer un patrimoine solide et envisager plus sereinement la cessation de son activité professionnelle. En France, le système des retraites est basé sur le principe de répartition : les pensions de retraite sont financées par les cotisations prélevées aux actifs. Depuis plusieurs années, ce système atteint ses limites en raison d’une population vieillissante et d’une croissance démographique faible ; notre pays comporte de plus en plus de retraités, créant un grand déficit au niveau de la caisse des retraites.

Amplifié par la crise économique touchant le pays, ce phénomène a pour conséquence une diminution progressive des revenus de nos seniors, qui se trouvent de plus en plus en situation de précarité. Certains renoncent même à mettre fin à leur carrière pour continuer à percevoir des revenus qui leur sont nécessaires pour vivre.

Dans ce contexte, de nombreuses réformes sont en projet, mais la problématique du système des retraites est très complexe, et son avenir reste très incertain. Il devient alors nécessaire aux Français d’anticiper leur départ, et ce de plus en plus tôt au cours de leur carrière. 

Investir dans l'immobilier retraite

Préparer sa retraite afin de pouvoir l’anticiper

Beaucoup de Français connaissent mal le système de retraite national, et n’ont aucune idée du montant de leurs futures pensions ni de l’âge auquel ils pourront envisager de cesser leur activité professionnelle. Pour en savoir plus, il est conseillé de réaliser un « bilan retraite » qui vous permettra d’estimer et de définir ces paramètres, et ce au plus tôt afin de pouvoir envisager des solutions en cas de mauvaise surprise.

Faire son bilan retraite

Notre système de retraite étant l’un des plus complexes du monde (il n’existe pas moins de 37 caisses de retraites en France), de nombreux paramètres entrent en jeu pour calculer vos pensions et l’âge auquel vous pourrez y prétendre. Il est donc essentiel de comprendre ce fonctionnement au plus tôt en réalisant votre bilan de retraite. Vous pouvez tout à fait faire votre bilan par vous-même, mais dans le cas de carrières complexes (dirigeants d’entreprises, expatriés, professions libérales, etc.), il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée sur l’expertise retraite (comme par exemple Neovia) qui pourra vous aider à calculer et à optimiser le montant de votre pension mais également, vous permettre de connaître et comprendre vos droits.

Développer son patrimoine pour mieux anticiper sa retraite : pourquoi ne pas investir dans l’immobilier ?

Une autre solution est à votre portée pour vous permettre d’envisager sereinement votre fin de carrière : investir dans l’immobilier. Ce secteur attire de plus en plus de particuliers grâce à sa rentabilité intéressante et aux taux d’intérêts bancaires faibles auxquels l’on peut prétendre depuis quelques années. Plusieurs possibilités sont à prendre en considération pour tirer profit de votre investissement immobilier.

Investir le plus tôt possible

L’investissement immobilier demande un effort financier important, et le remboursement de votre crédit se fait sur plusieurs années. De fait, il est essentiel d’investir au plus tôt afin d’être pleinement propriétaire le plus rapidement possible.

Une fois votre emprunt remboursé, le ou les loyers perçus constitueront un revenu mensuel supplémentaire dans le cas d’un investissement locatif. Par ailleurs, vous pouvez vous permettre de revendre votre bien une fois le crédit remboursé afin d’investir dans un nouveau bien plus rentable, ou tout simplement pour disposer d’une somme conséquente en cas de besoin.

Être propriétaire de sa résidence principale

Le poste de dépenses le plus important dans un ménage est le logement. Être propriétaire de sa résidence principale au plus tôt vous permet donc de payer votre crédit pendant votre carrière. Une fois celui-ci remboursé, cet investissement vous permettra de réduire fortement vos charges en économisant le coût d’un loyer mensuel.

Louer une partie de son logement principal

Si vous avez eu l’opportunité d’acheter votre résidence principale et que celle-ci comporte des pièces inoccupées (les chambres de vos enfants, par exemple), vous pouvez les proposer à la location. De nombreux étudiants sont régulièrement à la recherche d’une chambre à louer, de même que certains touristes de passage. Cette solution économique pour eux vous permettra de percevoir tous les mois un revenu complémentaire non négligeable, et ce même si vous ne pouvez pas vous permettre d’investir dans de l’immobilier locatif.

Vendre votre habitation principale en viager occupé

Certains retraités ont recours à ce type de vente, qui leur permet de vendre leur logement tout en continuant à y vivre. Les acquéreurs d’un viager peuvent ainsi investir dans de l’immobilier à moindre coût, puisque les droits d’usage et d’habitation entraînent une décote évaluée en fonction de l’espérance de vie de l’occupant du bien.

Dans le cas d’un viager, le propriétaire touche un premier versement au moment de la signature de la vente du bien, et le reste de l’investissement dû par l’acquéreur est versé mensuellement au vendeur par le biais d’une rente viagère.

Transmettre votre investissement de votre vivant

Lorsque votre ou vos biens immobiliers représentent une valeur élevée, vous pouvez les transmettre à vos enfants pour leur éviter de payer d’importants frais de succession. La transmission en nue-propriété vous permettra de continuer à vivre dans votre logement, et vos enfants pourront en contrepartie prendre en charge les frais de la maison ou vous verser un complément de revenu. Lors du décès des parents, les enfants deviendront alors propriétaires de vos biens sans avoir à verser de frais supplémentaires.

Les difficultés posées par notre système de retraites sont nombreuses, et l’avenir des retraités reste très incertain. Pour pallier ce déficit, plusieurs moyens sont à la portée des retraités, mais la solution la plus sûre pour eux reste encore l’investissement immobilier sous toutes les formes énumérées précédemment.

Leave a Comment: