Qui fait ses comptes aujourd’hui ? Je suis sûr que vous-même, vous ne le faites pas (en tout cas, pas régulièrement). Vous vous dites : « je devrais suivre mes dépenses mais qu’est ce que c’est pénible (pour rester poli) à faire » !!

Et pourtant, gérer son budget familial est primordial pour éviter de finir le mois dans le rouge, et même pour mettre un peu d’argent de côté. Saviez-vous qu’un Français sur deux épargne moins de 50 euros chaque mois (selon le baromètre Odoxa pour RTL). 

Alors que le premier rôle de l’épargne est de servir de matelas de sécurité en cas de coup dur. Si vous avez peu ou pas d’argent de côté, comment ferez vous le jour où le lave-linge tombera en panne ? Les banques seront heureuses de vous proposer un crédit à 8 ou 10% (et bien plus encore) !

De plus, cette épargne, placée intelligemment peut également venir générer un complément de revenu à la retraite. Si vous épargnez 100€ chaque mois, pendant 30 ans et que vous placez cet argent en bourse, vous aurez accumulé un peu plus de 270.000€ Une somme élevée, qui peut faire une sacrée différence au moment de la retraite pour vous offrir des vacances, une aide ménagère, aménager votre domicile, etc.

Mais encore faut-il être en mesure d’épargner chaque mois. Et pour cela, il n’y a pas de miracle, il faut faire un budget mensuel. Dans cet article, nous verrons une méthode simple et efficace qui permet de gérer son budget et ainsi qu’augmenter son épargne, sans se priver.

definir-budget-mensuel

La méthode 50/30/20

Le principe de la méthode 50/30/20 est tellement simple à réaliser que même un enfant de 8 ans pourrait la mettre en place. Et avec une peu d’organisation et d’expérience, cela ne vous prendra que quelques minutes chaque mois.

Tout d’abord, prenez vos relevés de comptes du mois précédent et reportez toutes les dépenses dans un carnet, ou mieux une feuille Excel. Ensuite, nous allons catégoriser l’ensemble de ces débits selon le principe 50 / 30 / 20.

50% pour les dépenses essentielles

Comme son nom l’indique, les dépenses essentielles sont les dépenses vitales et obligatoires. On peut notamment mettre dans cette case :

  • Dépenses liées au logement : prêts, charges de copropriété, loyers, assurance ;
  • Impôts : je vais, pour vous ce n’est pas une dépense essentielle, mais l’État n’a pas le même avis que vous ;
  • Dépenses domestiques (courses alimentaires ou non) ;
  • Eau, gaz et électricité ;
  • Assurances (automobile, mutuelle)
  • Transport (carte de transport en commun, crédit/entretient automobile)

Il faut y mettre toutes les dépenses absolument nécessaires. Si vous avez un doute, demandez vous ce qu’il se passera si vous reportez cette dépense ? Si vous arrêtez de payer votre loyer, vous risquez d’être expulsé (dépense essentielle). Si vous n’achetez pas un billet de train pour partir en week-end,  il ne se passera pas grand chose (dépense de loisir).

30% dans les dépenses plaisir/loisir

Dans les dépenses de loisir, on va y mettre tous les petits plaisirs de la vie. Alors, je vais vous donner quelques exemples, mais ce n’est pas une liste exhaustive :

  • Repas à l’extérieur (restaurant, cantine) ;
  • Sport (abonnement à la salle ou à un club, achat de chaussures de footing) ;
  • Divertissement (cinéma, théâtre, concert) ;
  • Vêtements
  • Informatique et téléphonie
  • Etc.

Dans cette catégorie, on va y mettre toutes les dépenses qui ne sont pas essentielles, c’est-à-dire les dépenses qui participent à améliorer notre quotidien.

20% l’épargne financière

Dans cette troisième et dernière catégorie, on va y mettre comptabiliser tout l’argent que vous mettez de côté. Le but de cette épargne n’est pas de faire de vous la personne la plus riche du cimetière. Non, le but est de vous permettre de réaliser vos projets : l’achat d’une maison, des vacances en famille au bout du monde, la préparation de votre retraite. 

Chaque montant qui sera épargné sera donc comptabilisé dans cette catégorie, comme le virement automatique vers votre PEL, l’argent placé sur votre livret A, l’argent investi en bourse via votre PEA ou votre assurance-vie.  

À l’issue de cette étape, votre budget ressemble probablement à ça : 60/30/5 ou même pire, à 75/25/0 ! Mais pas de panique, maintenant que nous avons fait l’exercice et que nous sommes conscient de nos forces et faiblesses, on va pouvoir travailler pour ramener ce ratio vers l’objectif initial : 50/30/20 !

Quelques astuces pour améliorer votre épargne

Payez-vous en premier

Trop de ménages font l’erreur d’épargner à la fin du mois, en voyant ce qui leur reste sur leur compte courant. Le problème de cette approche, c’est que tant qu’il restera de l’argent sur votre compte, vous aurez tendance à vouloir le dépenser. Du coup, à la fin du mois, il ne reste plus beaucoup sur votre compte.

Si vous voulez épargner plus, vous allez devoir commencer par vous payer en premier, et cela, dès le début du mois. Vous pouvez mettre en place un virement automatique de X€ vers votre livret A ou votre assurance-vie. Ensuite, vous vous débrouillerez pour vivre avec l’argent restant. 

Cette astuce peut sembler un peu brutale à mettre en place, mais elle va vous permettre de sanctuariser votre épargne. Plus besoin de vous auto-discipliner, le virement automatique le fait pour vous !

Remboursez vos petites dettes en premier

Deuxième conseil pour améliorer votre capacité d’épargne, remboursez vos mauvaises dettes. Alors dans cette catégorie, on va y mettre l’ensemble des crédits à la consommation que ça soit pour payer de l’électroménager, une voiture, des vacances, etc. Il va falloir les rembourser au plus tôt pour restaurer votre capacité d’épargne.

La mauvaise idée serait de regrouper vos crédits. Alors dans les faits, vous allez réduire votre mensualité, mais vous allez également augmenter considérablement la durée de remboursement. Le taux d’intérêt sera revu à la hausse, donc beaucoup plus de frais financiers à payer ! C’est comme au Monopoly, la banque ne perd jamais.

Pour rembourser ces dettes, notez-les dans une feuille Excel et classez les par capital restant à rembourser (du plus petit au plus grand). Et essayez de rembourser par anticipation la plus faible dette et cela, le plus rapidement possible. Une fois celle-ci remboursée, votre capacité d’épargne mensuelle augmentera. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur la dette suivante, et ainsi de suite.

Allez-y petit à petit, mais commencez aujourd’hui

Sortons quelques minutes de la sphère financière et parlons perde de poids (oui, il y a un lien entre les deux). J’ai longtemps été en surpoids (de mes 8 ans à mes 19 ans). Et face à ce surpoids, j’ai adopté plusieurs états d’esprit/stratégies :

  • Me plaindre que la vie était injuste et que j’avais un mauvais métabolisme. Bref, cette stratégie ne m’a jamais fait perdre le moindre gramme. Je dirais même que j’ai continué à prendre du poids en adoptant cet état d’esprit.
  • Faire un régime hyper stricte, couper au maximum les sucres et tous les plaisirs de la vie. Alors dès les premiers jours, les résultats se font sentir, mais après quelques semaines, je me sentais frustré et triste. Et chaque publicité mettait ma résistance à l’épreuve. Bref, j’ai rapidement fini par craquer et retourner dans mes travers.
  • Me reprendre en main et réduire petit à petit les choses que j’aimais. Alors j’ai commencé parce qui ne procurait peu ou pas de plaisir. Exit le coca cola pendant le repas par exemple, ce qui a considérablement amélioré mon hygiène de vie et par conséquent, réduit mon poids durablement.

Pour votre épargne, c’est la même chose. Vous devez commencer à reprendre en main votre budget dès maintenant, tout en y allant pas à pas, si vous voulez tenir dans la durée. Parmi les dépenses essentielles et les dépenses de loisir, que pourriez vous diminuer ou arrêter tout de suite ?

  • Changer d’assurance automobile
  • Arrêter de fumer
  • Préparer votre gamelle au lieu de manger à la cantine 
  • À vous de jouer !

Alors vous pouvez penser que ce sont des économies de bout de chandelle, mais faisons un petit jeu. Imaginons que je sois en mesure d’épargner et d’investir 100€ par mois en bourse (8% par an en moyenne*). Et que chaque année, j’arrive à épargner et investir 20€ de plus par mois. À combien se montera mon capital dans 30 ans ?

Et bien vos offres d’épargne et d’économie vous auront rapportés 385.000€ ! On n’en fait des choses avec une telle somme. C’est un sacré coup de pouce pour passer une retraite au soleil et/ou aider ses enfants à se lancer dans la vie. Ne remettez pas les choses au lendemain, plus vous commencerez jeune et plus votre épargne grossira vite.

Voilà, nous y sommes. Je vous ai expliqué comment mettre en place le suivi de votre budget familial. Ce qui vous permettra, j’en suis sûr, d’augmenter votre capacité d’épargne pour financer les projets qui ont de l’importance pour vous. S’il n’y avait qu’un seul conseil à retenir, c’est de commercer tout de suite, pas après pas !

Si vous souhaitez en savoir plus sur les techniques/stratégies pour épargner et investir, rejoignez moi sur le blog MonsieurFIRE.com !

* Oui oui, malgré les krachs boursiers, la bourse monte en moyenne de 8% chaque année (hors versement de dividende). C’est un sacré levier pour dynamiser votre épargne à long terme.

Lisez aussi :  4 façons d’augmenter ses revenus