Nous avons vu dans la première partie de l’article le PEA, il s’avère que c’est un support plus adapté pour un investissement à long terme. Qu’en est-il du compte-titres ? Je vous expose les points importants à connaître pour partir sur de bonnes bases, avec le bon support d’investissement en fonction de ses objectifs sur les marchés financiers.

Marchés financiers compte-titres

Devant l’offre de produits financiers, il faut déjà choisir le bon support pour investir

Pourquoi choisir un compte-titres ?

Voici les caractéristiques du support :

  • Chaque personne peut ouvrir plusieurs comptes titres.
  • Il n’y a pas de plafond de montant.
  • Les valeurs éligibles au compte titres sont plus variées : actions, obligations, FCP, SICAV, warrants, trackers, certificats… sur la majorité des marchés financiers mondiaux.
  • Les retraits sont possibles et n’affectent pas le contrat.
  • La fiscalité ayant évoluée en 2014 (mise à jour de l’article Juin 2014), les taux d’imposition du compte-titres sont variables. Je vous encourage à lire cet excellent article du blog finance pratique. Ce dernier expose les différents taux effectifs d’imposition en fonction du TMI et de la durée de détention.

Ainsi, le compte titres correspond mieux à un investisseur court ou moyen terme qui souhaite réaliser plusieurs opérations et qui veut pouvoir acheter n’importe quel produit financier sur les marchés internationaux. Cela permet d’obtenir plus de flexibilité, d’avoir la possibilité de retirer de l’argent sans clôture du contrat mais avec cependant une taxation élevée (comparée aux taxations du PEA et de l’assurance-vie après 5 et 8 ans de détentions respectives, pour la fiscalité en vigueur en 2014).

Lisez aussi :  Qu'est ce qu'une société Offshore?

Personnellement, je pense qu’ouvrir un PEA et un compte titres permet de distribuer notre argent en fonction de nos attentes : pour le long terme= PEA et pour des investissements réguliers avec revente= comptes titres. De plus, à horizon également long terme (après 8 ans de détention), l’assurance-vie est un placement très avantageux en termes de fiscalité et puisqu’il n’y a pas de plafond maximum de dépôt. L’assurance-vie va permettre de détenir des actions ou beaucoup d’autres actifs financiers de façon indirecte via des OPCVM et de diversifier ses placements.

J’espère vous avoir éclairé sur les supports d’investissement sur lesquels nous pouvons intervenir directement. Si vous le souhaitez consulter mon lexique du vocabulaire financier n’hésitez pas! Il sera mis à jour au fil de mes articles.

 

Voyez-vous des points à creuser ? J’aimerais bien connaître vos stratégies d’investissement?