Avez-vous parfois une baisse de motivation?

J’ai personnellement mes petits trucs qui me remettent sur les rails ! Un de ces motivateurs est le sport : la course à pied en particulier. J’aime ce sport pour la force mentale qu’il nécessite. Si vous êtes également adepte du jogging, vous voyez ce dont je parle.

Le physique est souvent au bord de la rupture, on n’en peut littéralement plus mais le mental prend le relais. Dans ces moments, on se dépasse, on va titiller ses limites. Personnellement, la course à pied me permet de me vider la tête, de me ressourcer… Quand je suis face à une difficulté, je n’hésite pas. Une course à pied plus tard, j’analyse beaucoup mieux le problème, je suis plus concentré. C’est aussi cette liberté qui me plaît, pouvoir pratiquer ce sport avec une simple paire de basket, n’importe où et n’importe quand.

J’ai la chance de pouvoir courir en pleine nature, souvent sur des sentiers côtiers. Le cadre dans lequel je cours est magnifique, par exemple :

Fort du Dellec

Fort du Dellec, près de Brest. (source: Emmanuel Boutinard)

L'île vierge, Morgat

L’île vierge, Morgat (source : Erminig Gwenn)

C’est quand même magnifique la Bretagne !

Il est parfois difficile de se motiver à aller courir. Personnellement, c’est une habitude que j’ai prise, je cours minimum deux fois par semaine. Je souhaite m’entretenir physiquement mais également forger mon mental. Ne pas renoncer, viser toujours plus loin. Ce sont des valeurs qui sont importantes pour moi. La plupart du temps la différence se fait dans la tête et certains sont vraiment au dessus du lot

Lisez aussi :  Bill Gates et ses conseils aux jeunes entrepreneurs

On les appelle les Ultramarathoners, ce sont les personnes qui peuvent courir plus de 42.195kms. Dans le monde de l’Ultra-marathon, un athlète me marque par sa détermination et m’inspire. Son nom est David GogginsCet ancien Navy Seal a perdu plusieurs de ses amis de bataillon en Irak. Afin de récolter de l’argent pour les familles des disparus, il décide à son retour de se lancer dans des courses de longue distance.

Pourtant, il n’était pas prédisposé pour courir étant à la base powerlifter. Son physique avant et après est hallucinant :

David Goggins avant après

David Goggins avant / après

En 2005, sans jamais avoir couru un marathon de sa vie, il se lance dans une course de 24 heures à San Diego. Il courut 160km en moins de 19 heures.

Je vous laisse regarder cette vidéo qui montre avec quelle force il va au bout de lui-même : (activez les sous-titres grâce à la commande CC)

 

 C’est un bel exemple de dévouement au quotidien. Cette vidéo m’inspire!

Pratiquez-vous également la course à pied ou un autre sport?