Pour répondre à cette question les athlètes de haut niveau ont beaucoup à nous apprendre. Lorsque l’on se demande qui est le plus grand athlète de tous les temps?, beaucoup de noms reviennent régulièrement… Michael Jordan, Maradona, Pelé, Michael Phelps, Mohamed Ali...

C’est ce dernier nom que je retiens personnellement: Mohamed Ali. Lorsque j’ai vu le film « Ali », je me suis rendu compte de la grandeur de l’athlète. Il gagna la médaille d’or en 1960 aux Jeux Olympiques de Rome et remporta trois fois le titre de champion du monde dans la catégorie poids lourds. Il est considéré comme l’un des meilleurs boxeurs de tous les temps.

 

On peut se demander comment Cassius Clay est devenu ce champion hors normes ?

Il n’était pas le plus grand, le plus costaud ni celui qui frappait le plus fort mais il était le meilleur. Sa mobilité sur le ring était impressionnante, il arrivait à encaisser les coups et à continuer à aller de l’avant. Sa volonté était sans faille. Plusieurs fois ses adversaires étaient largement favoris mais il réussit l’impossible. En 1974, il battit George Foreman précédemment invaincu, ce fut la surprise générale.

Il avait précédemment perdu face à Ken Norton et Joe Frazier et beaucoup pensaient que la carrière de l’athlète touchait à sa fin. Mohamed Ali savait que ce n’était pas le cas. Il s’était entraîné toute sa vie pour être le meilleur et croyait en ses possibilités de devenir à nouveau Champion. Ali s’entraîna encore plus et se forgea un mental qui lui permettrait de relever n’importe quel challenge. Il rejeta l’idée qu’il pouvait perdre.

Lisez aussi :  Un exemple de Motivation

Il savait que George Foreman avait une force de frappe monstrueuse ainsi il s’entraina à encaisser les coups. Il savait également que George Foreman avait un point faible : l’endurance. En courant dans les rues de Kinshasa, capitale du Congo, sous les acclamations de la population, il améliora ce point qui était déjà une de ses qualités.

Mohamed Ali remporte son troisième titre mondial contre George Foreman

Mohamed Ali remporte son troisième titre mondial contre George Foreman en 1974

En encaissant les assauts, Ali traina George Foreman jusqu’au 8ème round dans lequel ce dernier tomba et se releva trop tard. Mohamed Ali fut ainsi sacré pour la troisième fois champion du monde poids lourds.

 

Quelles leçons de vie retenir?

Cet exemple de persévérance nous montre de belles analogies avec ce qu’il se passe dans nos vies. Plus nous essayons plus nous avons de chances d’atteindre nos objectifs. Cela sera difficile, douloureux. Au départ, certains challenges paraîtront trop risqués, inatteignables. Cependant, en nous « entraînant » à sortir de notre zone de confort, les challenges et les risques deviendront plus facilement gérables. Plus rien ne nous empêchera de continuer à toujours viser plus haut. C’est la même chose pour les athlètes.

De plus, Mohamed Ali montre qu’il faut savoir identifier les points faibles de ses adversaires mais aussi ses points forts. Ceux-ci sont à développer jusqu’à devenir le meilleur. En business, notre avantage concurrentiel est à travailler et à mettre en avant.

« Je sais où je vais, je connais la vérité et je n’ai pas à être ce que vous voulez que je sois. Je suis libre d’être ce que je veux »

Lisez aussi :  Le Cloud Computing au service des entreprises

Mohamed Ali disait qu’il n’aimait pas s’entraîner mais qu’il fallait mieux souffrir au départ et vivre le reste de sa vie comme un Champion.

Lisez aussi la publication sur Elon Musk.