Vous désirez vendre un bien immobilier sans passer par une agence immobilière, c’est votre droit. Actuellement, nous sommes nous-mêmes (moi et ma famille) dans ce questionnement car nous vendons un appartement situé à Brest. Je suis totalement conscient de la valeur ajoutée apportée par un agent immobilier mais si le bien peut se vendre de particulier à particulier, alors il ne faut pas s’en priver. Nous avons choisi comme beaucoup de vendeurs d’être présents sur les deux tableaux : en agence et en vente de particulier à particulier en ajustant le prix.

Pour refaire le point, voici quelques conseils pour vous aider à bien vendre votre bien immobilier.

Vendre maison appartement agent immobilier


Les dispositions à prendre pour vendre un bien immobilier

Avant de vous lancer dans une quelconque procédure de vente, il est fondamental que vous vous assuriez que vous avez bien la possibilité de vendre le bien. Cela peut prêter à sourire mais il faut véritablement vous assurer que rien ne peut empêcher la vente de votre logement.

Si le bien est en indivision, assurez-vous d’avoir obtenu l’accord des autres indivisaires. Si le bien est actuellement loué, soyez sûr que le locataire actuel a pu faire valoir son droit de préemption. De même, assurez-vous que le droit de préemption urbain a bien été purgé…

Ces vérifications faites, vous devez préparer votre bien immobilier à la vente en faisant réaliser les différents diagnostics immobiliers obligatoires avant une vente immobilière :

  • le diagnostic amiante si le bien a été construit avant le 1er juillet 1997
  • le diagnostic plomb si le bien a été érigé avant 1949
  • les diagnostics électricité et gaz si les installations sont âgées de plus de 15 ans
  • le diagnostic termites si le bien est implanté dans une zone frappée par un arrêté préfectoral indiquant une zone d’infestation par les insectes xylophages
  • le DPE pour déterminer les notations relatives à la consommation énergétique du bien et à l’émission de gaz à effet de serre
  • l’Etat des Risques Naturels et Technologiques (ERNT)
  • le diagnostic des installations d’assainissement non collectif si le bien n’est pas relié à un réseau public et collectif d’assainissement
Lisez aussi :  Comment booster votre location saisonnière

La fixation du prix de vente

Afin de fixer de manière juste le prix de vente de votre bien immobilier, vous ne devez surtout pas laisser parler votre émotion et votre possible attachement à ce dernier. Vous devez en réalité vous mettre à la place de l’acheteur. Parmi les critères entrant en jeu pour déterminer la valeur vénale du bien, il y a l’emplacement, la surface, l’orientation, les prestations, l’état, l’aspect extérieur, les facilités de stationnement etc…

Pour autant, le plus simple pour fixer le prix de vente de votre bien immobilier est de regarder combien coûtent des biens similaires sur le même secteur (sur Leboncoin et avec le site Meilleursagents). En effet, il faut être au prix du marché sinon les acheteurs en prospectant seront conscients qu’au même prix, ils peuvent avoir mieux !

Contactez également plusieurs agences immobilières sérieuses afin qu’elles réalisent des estimations du prix de vente. Vous obtiendrez une fourchette de prix qui vous permettra d’y voir plus clair. Vous pouvez aussi passer directement par un outil d’estimation immobilier en ligne (celui d’ERA France est pas mal).

Autant mettre un prix raisonnable mais ferme pour encourager les visites qu’un prix trop élevé qui va avoir pour résultat que les gens ne liront même pas votre annonce.

La rédaction et la publication de l’annonce de vente

Il est désormais temps de faire savoir au plus grand nombre que votre bien immobilier est en vente. Pour cela, vous allez devoir rédiger une annonce de vente qui répondra à toutes les questions que peut se poser un futur acquéreur mais attention, une annonce n’est pas un roman. Il faut être synthétique… Elle doit valoriser le bien sans le sur-vendre !

Dans son contenu, on doit retrouver la nature du bien, le type de transaction désirée, la localisation du bien, le prix de vente, l’étiquette DPE, la surface et le nombre de pièces, les atouts du bien (balcon, dernier étage, parking) et les coordonnées de contact. A cela vont s’ajouter des photos qui doivent valoriser votre bien immobilier et le rendre « craquant » puisqu’elles doivent donner envie à des potentiels acquéreurs de se déplacer pour le visiter. Épurer la décoration pour rendre l’intérieur neutre et maximiser la luminosité sont les deux conseils primordiaux à retenir.

Lisez aussi :  Interview de Julien, investisseur et auteur du blog Parking Garage

Maintenant que vous savez quoi mettre dans votre annonce, il est judicieux de savoir où la publier. Si vous ne désirez pas avoir recours à une agence, de nombreux sites internet pourront faire l’affaire. LeBonCoin arrive en tête mais : seloger.com, paruvendu.fr, explorimmo.com ou encore pap.fr assureront également de nombreuses vues à votre annonce de vente.

Quelques conseils pour vendre vite ?

Parce que vous souhaiterez peut être vendre rapidement votre bien immobilier, il sera pertinent de respecter les quelques conseils qui suivent :

  • fixer un prix de vente correspondant au marché. S’il est surévalué, le prix pourra faire fuir les acheteurs et votre bien ne sera vendu qu’après une baisse de prix que vous aurez consenti (après plusieurs mois, années…).
  • créer un dossier de vente complet, plus il y a d’informations précises, de photos, plus le bien immobilier sera vendu rapidement.
  • réaliser une décoration neutre et des aménagements pratiques. Parce qu’il existe autant de goûts que d’individus, un bien immobilier plaira au plus grand nombre si sa décoration est neutre et permet à tous de se projeter dans les lieux. Il peut donc être judicieux de faire quelques travaux d’amélioration dans un bien avant de le vendre.
  • Pensez aux options payantes des sites d’annonces, pas de vente sans une bonne visibilité ! Par exemple, l’option permettant d’être remonté en tête de liste.

Lisez aussi les conseils pour réussir votre achat avec la check-list pour ne rien oublier !