L’Ile-de-France attire les investisseurs surtout lorsqu’il s’agit d’immobilier neuf. Les prix sont moins élevés qu’à Paris, les logements récemment construits sont performants et peu gourmands en énergie. C’est le moment d’investir en Ile-de-France avec le projet Grand Paris Express et les Jeux olympiques. Ces deux projets génèrent de nombreux emplois, la construction de logements, de gares, l’implantation de services, commerces…

 

Pourquoi investir dans l’immobilier en Île-de-France ?

L’Ile-de-France est une région dynamique qui abrite de grandes entreprises françaises. À elle seule, elle produit près d’un tiers du PIB français et c’est la deuxième région européenne pour le PIB. Sans oublier qu’elle accueille 25 % des étudiants de l’enseignement supérieur. Les transports en commun et le réseau routier sont performants. Très fortement peuplée, elle représente 1/5 de la population de la France métropolitaine, regroupe 24 % des emplois avec des profils très variés.

C’est la première région de France en termes de dynamisme économique. Investir en Ile-de-France c’est investir sur le futur proche.

Tous les modes de transport urbains sont présents : métro, RER, Transilien, autobus, tramways…. Le réseau routier comporte environ 800 km d’autoroutes ; six grandes gares de chemin de fer assurent un trafic grandes lignes et banlieue ; trois aéroports sont également présents en Ile-de-France (Paris-Le Bourget, Paris-Orly et Paris-Charles-de-Gaulle.

A cela, il faut ajouter des réseaux de communication haut débit, une forte attractivité touristique portée par la capitale, la tenue des prochains Jeux olympiques en 2024 et Le Grand Paris Express, vaste projet de développement économique et d’aménagement urbain.

 

Un marché immobilier attractif

L’Île-de-France profite de l’attractivité de Paris et compte huit départements : Paris, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis ainsi que Essonne, Seine-et-Marne, Yvelines et Val-d’Oise. Certaines communes sont très porteuses comme Saint-Denis, Saint-Ouen, Villejuif, Aubervilliers, Issy-les-Moulineaux, Villiers-sur-Marne, Argenteuil…

Lisez aussi :  Propriétaire sans hypothèque avant l’âge de 30 ans : Tiny-House, auto-construction...

L’Ile-de-France est vaste mais on peut définir un prix moyen de l’immobilier neuf à 6 000 euros par mètre carré. Vous pouvez également optimiser votre recherche de crédit immobilier.

Plusieurs programmes immobiliers sont en cours et permettent d’investir dans un logement performant sur le plan énergétique, bien isolé aux niveaux thermique et acoustique. Pour investir dans le neuf, des dispositifs fiscaux avantageux ont été mis en place.

 

Les communes les plus prisées

Certaines zones, communes et villes ont un fort potentiel.

 

Nord et Est de l’Ile-de-France

Saint-Ouen est une ville qui bouge avec un écoquartier de 100 hectares, de nouveaux quartiers qui vont accueillir plus de 10 000 habitants. Le prix au mètre carré est en moyenne de 5 700 euros avec une évolution des prix sur un an de 3,4 %. La ligne 14 du métro est prolongée et le quartier de la ZAC des Docks est intéressant pour investir dans l’ immobilier.

Aubervilliers fait partie des villes les plus attractives avec un prix moyen au mètre carré de 3 000 euros. La demande locative est en expansion et deux nouvelles gares sont prévues d’ici 2025. Un écoquartier va être aménagé entre les avenues Jean-Jaurès et de la Division Leclerc. Le prix de l’immobilier y est encore attractif. Le projet Grand Paris Express favorise l’immobilier avec la prolongation des lignes 12 et 15 et des nouvelles stations.

Le Raincy propose un cadre de vie agréable, familial avec quatre quartiers. Les prix sont en moyenne de 4 000 euros au mètre carré. La ville est en zone Pinel Abis.

 

L’ouest de l’Île-de-France

Poissy est un pôle industriel très dynamique avec plus de 150 sociétés et 1 500 salariés. Le prix au mètre carré augmente mais il est d’environ 3 900 euros.

Lisez aussi :  Investir dans un local commercial

Issy les Moulineaux a profité du Grand Paris Express pour se doter de deux nouvelles gares. Il ne faut que 30 minutes pour rejoindre la capitale. C’est la verdure à proximité de Paris avec des prix au mètre carré qui augmentent en continue (environ 6 900 €/m²). Près de 3 000 logements sont prévus d’ici 2030 mais des constructions ont déjà commencé ou sont achevées en bord de Seine. Il est alors très intéressant d’investir dans un programme neuf à Issy-les-Moulineaux.

 

Le Sud de l’Île-de-France

Orsay accueille près de 800 entreprises, l’Université Paris XI, des centres de recherche d’entreprises. C’est une commune dynamique où les prix restent abordables avec une moyenne de 3 960 euros le mètre carré.
Palaiseau bénéficie d’une opération d’aménagement importante avec la ligne 18 prévue pour 2024 et la construction d’environ 2 500 logements neufs. Pour l’instant, le prix du mètre carré tourne autour de 3 700 euros.

Créteil accueille plus de 30 000 étudiants. Son patrimoine environnemental est particulièrement attirant. Il faut compter environ 3 490 euros le mètre carré pour un appartement.

Saint-Denis offre un cadre de vie agréable et le village olympique y sera abrité. La commune est donc en plein aménagement. La gare Saint-Denis Pleyel Inter permettra de connecter quatre lignes de métro et le RER D. Des logements neufs sont implantés et l’attractivité de la ville est évidente. Le secteur Pleyel, l’hyper centre et le quartier ancien sont à privilégier.

Boulogne-Billancourt est la seconde ville la plus peuplée derrière Paris mais aussi ville d’art et d’histoire avec de très nombreux espaces verts. Elle reste proche de Paris et se montre très attractive pour un placement immobilier. Le centre-ville, les quartiers Parchamp-Albert-Khan sont à favoriser.

Vous pouvez également parcourir notre guide de l’investissement immobilier.