Gérer son budget en 2022, une étape indispensable pour être serein

Évitez les découverts, réaliser des projets, prendre le contrôle de l’argent… la gestion de son budget est indispensable. En 2022, c’est encore plus évident ! Hausse des prix de l’énergie, carburants à des prix fluctuants, alimentation plus chère, marché immobilier sous tension… Il est important de mettre ses finances en ordre pour éviter les fins de mois difficiles.

Qu’est-ce qu’un budget ?

Le budget est une somme d’argent dont on dispose pour une dépense précise. C’est la différence entre les revenus et l’ensemble des charges.
Lorsqu’un budget est mal géré, la situation peut très vite devenir catastrophique. Si vous ne pouvez faire face à vos dépenses, vous risquez d’être obligé de recourir à des crédits qui grèveront encore davantage ce budget.

Pourquoi gérer son budget ?

Pour éviter d’être « dans le rouge » et de ne pouvoir faire face aux dépenses obligatoires. Quel que soit l’outil ou quelle que soit la méthode utilisée, cette gestion budgétaire donne une vision d’ensemble des revenus et dépenses, évite les déséquilibres ou permet d’en comprendre l’origine. Une mauvaise gestion peut conduire à des découverts, des frais bancaires supplémentaires, à des oppositions sur des lignes de crédits….
En gérant correctement votre argent, en dépensant moins, vous pourrez faire face à vos factures en temps voulu et mettre de l’argent de côté de manière régulière.

Lisez aussi :  Chèque, carte bancaire... quels moyens de paiement utiliser à l'étranger ?

Budget prévisionnel

Dans un budget, il y a des dépenses et des crédits. Il faut commencer par définir chaque dépense :
– celles qui sont fixes (loyer, factures d’énergies, de téléphone….)
– celles qui varient comme les courses alimentaires
– celles qui sont exceptionnelles, prévues ou pas

Prévoir l’imprévu

Il est indispensable de prévoir des dépenses inattendues comme le remplacement d’un lave-linge, d’un réfrigérateur, une réparation sur une voiture… Sans anticipation, votre budget peut être sérieusement mis à mal. Les dépenses devront être modifiées et entraîner un déséquilibre de la gestion budgétaire.

Suivre sa comptabilité en temps réel

Il est indispensable de suivre ses dépenses en temps réel. Cela permet d’ajuster les dépenses et de prendre les bonnes décisions.
Ce suivi peut être réalisé avec un livre de comptes et un crayon ou bien via un ordinateur ou un smartphone. Il existe de nombreux logiciels et applications de gestion budgétaire disponibles gratuitement. La plupart des banques mettent également à disposition de leurs clients un outil de suivi.

Appliquer la règle 50/30/20

Avec la règle 50/30/20, il n’y a que trois catégories à gérer. On calcule ses revenus nets et on les répartit en trois catégories : les besoins, les envies et l’épargne (ou les dettes). On peut ainsi déterminer le montant correspondant à chaque partie. Pour gérer son budget ce peut être une bonne stratégie, il est aussi possible d’être accompagné par des professionnels (par exemple vous avez evovi).

50 % des revenus nets pour les besoins

Il s’agit de consacrer 50 % des revenus nets aux dépenses inévitables, aux charges fixes. En font partie le loyer, les assurances, le carburant, l’abonnement téléphonique et Internet, les factures d’énergie (eau, gaz, électricité, chauffage…), mensualités d’un crédit…. Ce sont les dépenses mensuelles qui ne peuvent être supprimées. Les dépenses alimentaires en font également partie mais il faut distinguer les produits indispensables des produits « plaisirs » (confiseries, alcools, gâteaux…)

Lisez aussi :  Gérer son endettement et comment se débarrasser d'une mauvaise dette?

30 % pour les envies

Ces 30 % concernent les dépenses non obligatoires qui pourraient être supprimées mais qui contribuent au bien-être. En font partie les abonnements télé, musique, salle de sport, les sorties au restaurant, au cinéma, les vêtements non indispensables…. Si ce budget est dépensé trop vite, il faut tout arrêter et patienter jusqu’au mois suivant pour faire de nouvelles dépenses « plaisir ». Au contraire, s’il y a un reste à la fin du mois, il peut être viré sur un compte épargne. Pour gérer ce poste, il est possible de retirer de l’argent dans un distributeur en début de mois. Une fois l’enveloppe vidée, les dépenses plaisir doivent être arrêtées.

20 % pour l’épargne

Les 20 % restants peuvent servir à se constituer une épargne ou à rembourser des dettes. Cela permet de créer un fonds d’urgence ou de mettre de l’argent de côté pour un projet à long terme afin de construire son patrimoine (vous pouvez regarder du côt. Un virement automatique peut être mis en place pour ce poste.

Le budget base zéro

C’est une solution pour ceux qui n’ont pas de revenus mensuels fixes. Ici, chaque euro gagné est consacré à une dépense spécifique. Chaque mois, on détermine comment chaque euro sera dépensé. Les dépenses fixes ne sont pas remises en cause mais les dépenses variables peuvent être ajustées en fonction du revenu disponible et des besoins.

5/5 - (1 vote)