Vous désirez sauter le pas et acheter un logement neuf ? Incitations financières et fiscales, écologie, durabilité, garanties constructeurs… Découvrez les différents avantages à choisir le neuf, qu’il s’agisse d’un achat en tant que résidence principale, ou en investissement locatif.

Choisir un programme neuf, c’est choisir un logement clé en main

Lorsque vous faites le choix d’acheter un logement neuf, vous profitez d’un bien immobilier aux normes actuelles, qu’elles soient phoniques, thermiques ou électriques, et évitez ainsi d’ajouter un coût important de remise aux normes, qu’il s’agisse d’un appartement en résidence principale, secondaire, ou d’un bien immobilier acheté en vue de mise en gestion locative.

Au-delà de la remise aux normes, les logements neufs présentent très peu voire pas du tout de travaux, si ce n’est un aménagement à votre goût. Aussi, le budget consacré à l’achat couvre l’intégralité des dépenses liées au bien. Vous avez également la possibilité de faire construire votre logement neuf, en validant les plans avec votre constructeur, afin de créer une maison qui vous correspond totalement.

Les logements neufs, peu énergivores, sont écologiques et économiques. Actuellement aux normes RT 2012 (prochainement RE 2020), ils sont le choix logique de tout individu souhaitant surveiller son empreinte carbone, et son impact écologique en général. Dans certains cas, le programme neuf propose une dimension écologique encore plus poussée, avec une conception architecturale bioclimatique validée entre autres par le label Bâtiment Bas Carbone (BBCA). C’est notamment le cas de VINCI Immobilier, qui propose la construction de logements éco-construits depuis plusieurs années, en se basant sur 4 piliers fondamentaux qui sont : l’orientation, l’implantation, le zonage du bâtiment et la compacité. L’orientation doit optimiser les apports solaires du bâtiment, l’implantation doit être idéale par rapport à l’environnement direct et en prenant compte des éléments, le zonage ou répartition des pièces doit être pensé selon une logique naturelle, et la compacité permet une construction intelligente en termes de conservation d’énergie.

Lisez aussi :  Investisseur en meublé : interview de Julien Malengo

Acheter dans le neuf vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux, et cet achat peut être en partie financé

En faisant le choix de l’achat dans un programme neuf, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce financier. Dans certains cas, vous pouvez éviter le paiement de la taxe foncière pendant 2 ans. Soumise à l’appréciation du maire, cette exonération de taxe foncière doit être demandée dans les 90 jours suivant l’achèvement de la construction du bien, par le remplissage d’un formulaire spécifique en ligne.
De plus, dans le cadre d’un achat d’un bien immobilier neuf en vue d’un investissement locatif, vous pouvez bénéficier d’une défiscalisation par la loi Pinel, cet avantage fiscal évoluant de 12 à 21% avec le nombre d’années de mise en location du bien.

En faisant le choix d’acheter dans le neuf, vous bénéficiez de frais de notaires réduits à 2 ou 3%, contre 7% à 8% habituellement pour l’achat immobilier avec travaux. Ces frais se composent de la rémunération du notaire et des émoluments divers, de la contribution à la sécurité immobilière et de la taxe de publicité foncière.

Si vous êtes primo-accédant, vous pouvez bénéficier du Prêt à Taux Zéro (PTZ) pouvant financer jusqu’à 20 à 40% du prix du bien immobilier neuf. Ce prêt ne comporte aucun frais de dossier, et les intérêts de ce dernier sont à la charge de l’État.
Cumulable avec le PTZ, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) peut être réduite à 5,5% sur certains biens, au lieu des 20% habituellement pratiqués, si le logement neuf se situe dans une zone bénéficiant d’une convention spécifique avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), ou dans un quartier classé prioritaire.

Lisez aussi :  Investir dans l'immobilier aux États-Unis, où et comment?

Un programme neuf implique de nombreuses garanties constructeurs

Acheter dans le neuf, c’est bénéficier d’une série de garanties constructeurs pendant dix ans suivant l’achat et la complétion du bien :

  • La garantie de prix ferme et définitif : hors augmentation de la TVA, et modifications demandées au constructeur, le prix convenu restera le même ;
  • La garantie biennale ou garantie de bon fonctionnement : durant les deux années suivant la complétion et remise des travaux, cette garantie couvre tous les dysfonctionnements et désordres liés à la structure ;
  • La garantie de parfait achèvement : durant un an après l’achèvement des travaux, cette garantie couvre toute malfaçon ou réserve signalée lors de la réception des travaux finalisés ;
  • La garantie décennale : cette garantie couvre durant 10 ans tous les dommages et malfaçons qui mettent en danger la structure, ou rendent inutilisables le bien immobilier ;
  • L’assurance dommages-ouvrages : elle garantit la réparation ou le remboursement des dommages et malfaçons couverts par la garantie décennale ;
  • La garantie extrinsèque ou garantie financière d’achèvement (GFA) : cette garantie couvre l’achèvement des travaux, même dans le cas où le promoteur serait défaillant ou connaîtrait des difficultés financières. Cette garantie est extrinsèque car elle est assurée par un organisme financier indépendant.