Comprendre le fonctionnement du Forex

Le Forex (contraction de « Foreign Exchange », marché des changes) est le premier marché financier du monde en volume de transactions derrière celui des dettes (aussi appelé marché des taux). Cependant, on en entend beaucoup parler mais cela reste flou pour beaucoup. Dans cet article je dresse un portrait simplifié du forex pour en comprendre le fonctionnement.

Caractéristiques du Forex

Le forex est le marché financier sur lequel on échange les devises, à des taux de change variables. L’investisseur procède simultanément à l’achat d’une devise et à la vente d’une autre.

Le plus souvent, le taux de change d’une devise par rapport à une autre est dû à la situation financière ou de récentes annonces économiques d’un pays par rapport à l’autre. Concrètement, les investisseurs misent sur une monnaie si un pays ou une région a un taux de croissance élevé par exemple ou si les taux d’intérêt fixés par les banques centrales sont hauts. C’est logique car ces deux cas de figures sont des indicateurs d’une bonne santé économique du pays ou de la région.fonctionnement du forex

Plus il y a de demandes sur une devise plus celle-ci va s’apprécier. Ces investisseurs sont intéressés pour plusieurs raisons, classiquement parce qu’ils veulent conserver leur capital (vendre du dollar et acheter du franc suisse qui est une monnaie plus stable par exemple) et/ou faire une plus-value en revendant les devises (monnaie qui s’apprécie dans le temps).

Dans la même logique, quand une monnaie est vendue massivement, celle-ci se déprécie. D’ailleurs on peut citer le coup de génie de Georges Soros, qui en septembre 1992 a vendu à découvert pour 10 milliards de livres sterling. Cette force de frappe a obligé la Banque d’Angleterre a dévaluer la livre sterling d’environ 15%. Ainsi, Georges Soros a pu racheter les livres sterling à un prix inférieur (1,1 milliards de bénéfice). Il est connu depuis comme l’homme qui a fait sauter la Banque d’Angleterre.

Contrairement à d’autres marchés, notamment ceux des actions, le forex fonctionne 24 heures sur 24, cinq jours par semaine (du dimanche soir au vendredi soir), afin de pouvoir couvrir l’ensemble des fuseaux horaires. Les transactions ne se font pas au sein d’une bourse physique, mais de manière virtuelle, par voie électronique.

Qui investit sur le Forex ?

Il existe trois types d’investisseurs sur le forex :

  • Les entreprises internationales d’abord, qui se protègent ainsi des variations des cours qui pourraient influer sur leur stabilité financière.

Prenons un exemple concret :

On peut imaginer un producteur de vin Français qui propose des bouteilles valant 100 euros pièce chez un détaillant situé aux US. Partons du principe qu’au moment de la livraison des bouteilles 100 euros valent 130 dollars. C’est donc le prix que le détaillant va afficher, 130 dollars.

Si une bouteille est vendue, le détaillant US va renvoyer l’argent au producteur Français mais en dollars. Ce dernier devra donc convertir ces dollars en euros mais que se passe t-il si ces 130 dollars selon le cours Euro/Dollar ne valent plus que 80 euros ?

Le producteur français aura fait une très mauvaise opération. Ainsi pour se prémunir contre ce risque de change, il peut payer une prime et acquérir un contrat d’option de change sur les marchés financiers. Il acquière grâce à celui-ci le droit de changer les devises à un cours convenu au contrat (ici 100 euros=130 dollars).

 

  • Les banques constituent la deuxième catégorie d’investisseurs. Elles y réalisent des opérations spéculatives ou de couverture.

Pour reprendre l’exemple ci-dessus, la banque va couvrir le producteur Français en lui vendant un contrat d’option de change et empocher la prime payée. Elle peut donc y gagner ou y perdre (si le cours Euro/Dollar s’est déprécié, c’est-à-dire si mes 130 dollars ne valent plus que 80 euros par exemple alors la banque devra payer 20 euros par bouteille au producteur.

 

  • Enfin, les particuliers qui depuis une dizaine d’années, sont devenues une catégorie assez importante d’investisseurs sur le Forex.

Ce récent engouement peut s’expliquer par la floraison des sites de brokers en ligne qui offrent aux petits investisseurs la possibilité d’accéder à ce marché financier. Ces sites vous demandent une somme minimum assez raisonnable, un ordinateur, une connexion internet assez rapide, et vous offrent souvent une assistance voire une formation pour vos débuts.

Les avantages du Forex

L’un de ses avantages est son ouverture quasi sans interruption. Cette grande amplitude horaire permet aux petits investisseurs de réaliser leurs transactions n’importe quand, que ce soit tard le soir après les activités familiales ou le matin avant d’aller travailler. Le forex est facile à surveiller car les négociations ne s’effectuent généralement que sur 5 devises principales à savoir : le yen japonais (JPY), le dollar (USD), le franc suisse (CFH), l’euro (EUR), et la livre anglaise (GBP). Cependant, il existe une douzaine de devises que l’on peut négocier.

Les acronymes des devises sont faciles à déduire. Dans la plupart des cas, ils sont composés des deux premières lettres du nom du pays, suivi de la première lettre du nom de la devise. Exemple : United States Dollar (USD), Great Britain Pound (GBP), Japan Yen (JPY), Korean Won (KRW), particularité pour la suisse : Confédération Helvétique Franc (CHF)…

principales devises forex

L’amplitude horaire offre également la possibilité de réagir rapidement après une annonce ou un évènement. L’importante liquidité du marché autorise un grand volume de transactions. On peut y constater des pics allant jusqu’à 3000 milliards de dollars de transactions par jour. Le Forex permet également d’investir sur des produits dérivés tels les CFD, grâce à un effet de levier capable de lever 400 fois le montant des espèces de l’investisseur. Certains courtiers en ligne permettent justement d’investir sur ce produit.

Attention toutefois aux investissements sur CFD car des pertes importantes peuvent aussi résulter de cet effet de levier qui peuvent même excéder votre dépôt initial. Il est donc important de manier avec précaution ce type de transactions et de mesurer les risques liés aux opérations boursières.
Autre point positif, les intermédiaires financiers ne facturent en général pas de commissions sur les opérations effectuées sur le Forex. Les frais de transactions sont donc bien moindres que sur d’autres marchés financiers.

Note :

Leave a Comment:

18 comments
Add Your Reply