L’isolation représente aujourd’hui un critère fondamental pour chaque foyer. La simple raison est qu’elle permet d’optimiser le confort thermique à l’intérieur du logement sans devoir compenser perpétuellement l’énergie des chauffages. Isoler est aussi une meilleure façon de faire baisser vos factures à long terme, alors pourquoi s’en priver ? Néanmoins, il faut avouer qu’isoler une maison ou un appartement est un projet qui ne peut pas être fait à la va-vite. Certaines règles doivent être respectées afin de garantir un résultat satisfaisant. Pour mieux vous guider, découvrez ici toutes les procédures idéales pour mettre en place un système d’isolation performant dans votre demeure.

Bien isoler logement

Faire appel au service d’un professionnel pour la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE)

Avant de vous lancer dans les travaux et d’isoler votre logement, le plus judicieux est toujours de déterminer les points essentiels en rapport avec le projet. Pour ce type de cas, ce sont la valeur de la consommation énergétique annuelle du logement et la quantité de déperditions qu’elle engendre qu’il faut connaître en premier lieu. Dans ce cas, pour avoir des résultats bien précis, il est impératif de passer par un diagnostic de performance énergétique (DPE). Menée par un technicien qualifié, cette manœuvre visera à estimer la consommation énergétique réelle du logement suivant le classement référentiel de A à G (A étant la plus conforme et G, la plus mauvaise). Cette prestation coûte environ 200 euros.

Accomplir un bilan thermique

Bien que le DPE soit correct, il n’est pas tout à fait complet pour le montage d’un plan d’isolation adapté et sur-mesure. Pour cela, vous aurez encore besoin d’un bilan thermique. Il se distingue du précèdent procédé par le fait que les études de la consommation énergétique ainsi que du taux de déperditions s’effectuent pièce par pièce. À l’évidence, le prix de cette intervention est assez onéreux, dans les 800 à 1500 euros.

Lisez aussi :  Créer une SCI pour acheter un bien immobilier ?

Engager un artisan confirmé pour isoler votre logement

Il faut avouer que l’isolation d’un logement exige souvent des travaux qui peuvent être importants. Il est alors normal que l’on s’attend à ce que ce projet consistant à isoler sa maison ou son appartement soit efficace et durable. Cependant, pour éloigner toute forme de doute, il est conseillé de se tourner vers un artisan expérimenté dans le domaine. De ce fait, pour réussir les travaux d’isolation, il convient de contacter un artisan certifié RGE. Possédant de fortes compétences en isolation avec l’usage de technique et de matériaux respectueux de l’environnement, ce professionnel est habilité par l’État et a les compétences requises pour isoler correctement tous les maisons et appartements.

Profiter des aides financières

Collaborer avec un artisan RGE comporte également un énorme avantage qui est de privilégier de différentes aides financières telles que la Prime Renov et l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro). Entre autres, il existe encore d’autres conditions à respecter, mais pour les connaître, vous devez vous renseigner sur Internet, notamment sur les sites spécialisés dans les travaux de construction et de rénovation énergique (Renovation-info-service.gouv.fr, Qualit-enr.org).

Bien choisir son isolant pour isoler efficacement son logement

Les isolants se diffèrent sous diverses caractéristiques comme la nature des matières, les formes, les épaisseurs, leur ténacité face à la chaleur et l’humidité, etc. Pour assurer une excellente performance thermique dans le logement, il est donc important que les isolants employés soient adaptés à l’environnement auquel ils s’exposent. Par exemple, les isolants en panneaux sont spécifiquement destinés pour les murs. En revanche, les isolants en rouleaux ainsi que les granules et les flocons sont faits pour les espaces livres au-dessus des plafonds ou entre les charpentes.

Lisez aussi :  SCPI ou OPCI : le match de la pierre papier

Par ailleurs, selon vos compétences, il est entièrement possible de réaliser vous-même les travaux d’isolation de votre maison. Dans ce cas, mieux vaut se renseigner davantage sur les caractéristiques des matériaux existant sur le marché :

  • la conductivité thermique ;
  • la résistance thermique ;
  • le coefficient de transmission surfacique ;
  • etc.

Malgré toutes ces variables, sachez que votre sélection devra toujours se faire en fonction de la performance énergétique de votre logement. Plus cette performance en question est minime, plus vous devez opter pour un isolant à faible conductivité thermique, ce qui permettra de mieux préserver la chaleur à l’intérieur. On retrouve par exemple comme isolants :

  • la laine de verre
  • la ouate de cellulose
  • le liège

Isolation, faire attention aux marques

Que ce soit vous ou un artisan qui exécute les travaux, il est généralement recommandé de porter attention aux marques d’isolants utilisés. En effet, avec les larges éventails de matériaux naturels et synthétiques, les fournisseurs sont tout aussi nombreux rendant le choix plus compliqué. Néanmoins, pour éviter les mauvaises surprises, préférez les marques attestées dans le domaine de construction des bâtiments. Parmi eux figure le label Acermi (Association pour la certification des matériaux isolants). Ces isolants sont garantis :

  • résistants à la chaleur, à la compression (I) et à l’eau (O) ;
  • stables sur la durée de ses dimensions initiales (S) ;
  • rigide et solide face à la cohésion (L).

Comme beaucoup le savent déjà, la loi en vigueur est très pointilleuse sur le contrôle de la consommation énergétique de chaque foyer, autrement dit sur la qualité de l’isolation. C’est pourquoi tous les gros œuvres et constructions neuves sont obligés d’isoler les logements qu’ils construisent et de se soumettre automatiquement à ces nouvelles règles de performances énergétiques.