Dossier immo bonus

Comment rendre un terrain constructible ?

Comment rendre un terrain constructible ?
5 (100%) 2 votes

Faire construire une maison, c’est d’abord acquérir un terrain. Emplacement, environnement, surface… les paramètres sont nombreux avant de dénicher l’endroit idéal ! Mais une fois que vous l’avez trouvé, avant de conclure l’achat, il reste un point essentiel à vérifier : s’il s’agit d’un terrain isolé, c’est-à-dire s’il ne fait pas partie d’un lotissement, il faut impérativement savoir si la parcelle est constructible. Si c’est pas le cas, vous pouvez envisager l’achat pour conserver ce terrain et peut-être qu’un jour il sera constructible ? A moins qu’il existe des manières de rendre un terrain constructible… ? C’est ce que nous allons explorer dans cet article.

rendre terrain constructible

C’est à la mairie de la commune concernée que vous trouverez le renseignement en consultant le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et en demandant un certificat d’urbanisme opérationnel (avec clause suspensive au cas où la négociation n’aboutirait pas). Ce document permet de vérifier que le terrain est constructible et informe sur les droits, les restrictions et les conditions de viabilisation (raccordements…).

S’il s’avère que le terrain n’est pas à bâtir, il faut savoir que certaines procédures permettent de rendre un terrain constructible.

Pourquoi un terrain n’est-il pas constructible ?

Les raisons en sont nombreuses et les décisions se prennent au cas par cas selon les règles établies par chaque PLU. Depuis la publication de la Loi ALUR en mars 2014, les POS (Plan d’Occupation des sols) sont progressivement remplacés par les PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui déterminent l’affectation des sols d’une commune ou d’un groupement de communes. L’article L 151-9 du Code de l’urbanisme précise que ce document de référence définit localement les zones agricoles, zones à urbaniser, zones naturelles… ainsi que toutes les règles d’urbanisme et de construction applicables au territoire concerné par le PLU.

Un terrain est déclaré non constructible parce qu’il ne répond pas aux critères juridiques, établis par le PLU, et/ou techniques (assainissement, raccordements aux réseaux électriques…). Sauf si le terrain est situé dans une zone à risques naturels (inondations, effondrements de terrain…), une requête pour une modification ou une révision du PLU est toujours possible pour rendre un terrain constructible. L’importante différence de prix au m2 entre un terrain constructible et un terrain non constructible conduit un certain nombre de propriétaires à souhaiter que leur parcelle soit classée en zone constructible. Face au PLU, les recours existent et sont très souvent employés.

Personnellement, pour le premier projet d’immobilier locatif que j’ai initié avec ma famille, nous avions la chance d’avoir un petit terrain constructible dans le Finistère. Nous avons donc pu construire une maison avec l’objectif de la louer à l’année en courte durée. Ce fut d’ailleurs l’occasion d’en apprendre beaucoup sur les économies à réaliser lors d’une construction.

Une demande de modification du Plan Local d’Urbanisme pour rendre un terrain constructible

Pour rendre un terrain constructible, la démarche la plus simple consiste à demander une modification du PLU au maire de la commune où se situe le terrain. Cependant les élus locaux ne peuvent prendre de décision sans en référer au Code de l’urbanisme et aux services de l’État qui sont parties prenantes dans l’élaboration du PLU : DDE, chambre d’agriculture, protection de l’environnement…

Votre demande pour rendre le terrain constructible doit donc être argumentée : ne pas nuire aux projets de développement communal et ne comporter aucun risque ou nuisance majeurs pour l’environnement. Une enquête publique, la consultation des organismes concernés et une délibération du conseil municipal approuvant la modification sont nécessaires pour que la modification du PLU soit effective.

La révision du PLU

Si la demande de modification du PLU est impossible juridiquement (par exemple si elle contredit les orientations du Plan d’Aménagement et de Développement Durables), il reste à demander une révision du PLU dans le cadre de l’article L 123-13 du code de l’urbanisme. La procédure est sensiblement la même que pour la modification et doit se faire à partir d’une requête argumentée dans la mairie de la commune où se situe le terrain.

Les arguments à faire valoir pour rendre un terrain constructible doivent porter sur l’intérêt que revêt votre demande pour la commune, les normes environnementales de votre projet de construction, l’absence d’empiétement sur une zone naturelle…etc. L’acceptation ou le refus dépendent principalement de la stratégie urbaine communale et du schéma de cohérence territoriale.

Contester un Plan Local d’Urbanisme, demander sa modification ou sa révision sont donc des recours possibles pour rendre un terrain constructible. Des rencontres avec l’élu chargé de l’urbanisme dans la commune et le suivi minutieux de l’élaboration du PLU constituent des éléments incontournables pour que les requêtes soient fondées et aient le plus de chances d’aboutir.

Leave a Comment: