Dossier immo bonus

Une bonne prospection immobilière pour trouver la perle rare

Une bonne prospection immobilière pour trouver la perle rare
5 (100%) 2 votes

Dans la recherche de revenus supplémentaires, l’immobilier constitue un pilier solide. Que ce soit l’achat/revente ou l’achat pour louer, de belles affaires sont possibles. Je souhaite aborder aujourd’hui une partie très importante de tels projets immobiliers : la prospection !

Chercher prospection bien immobilier

Une bonne prospection immobilière améliore les chances de trouver le bien qui nous correspond

C’est une prospection efficace qui vous guidera vers les bonnes affaires !

 

Une bonne partie des transactions se font toujours par l’intermédiaire d’agences immobilières (environ 60%)

Certes, les commissions peuvent être importantes (de 3 à 10% du prix du bien) mais il y a donc beaucoup de biens à ne pas manquer. Les personnes n’ayant pas connaissance d’internet passeront directement par agences.

Il faut savoir que depuis le retournement du marché immobilier en 2008 les choses ont changé, il y a beaucoup de biens et peu d’acheteurs. Vous serez donc en position de force (dans la majorité des cas) pour faire baisser les frais d’agence. Les biens sont souvent à la vente dans plusieurs agences, faîtes jouer la concurrence entre ces dernières !

Deuxième grande partie des transactions, celles effectuées de particulier à particulier

La fixation du prix est plus libre pour le vendeur et la négociation peut donc être plus importante. De plus, certains vendeurs connaissent mal le marché immobilier (propre à chaque ville, zone géographique), fixent des prix trop faibles au grand bonheur des acheteurs ou au contraire trop élevés. Il est donc plus raisonnable d’avoir l’avis d’un professionnel quant aux prix pratiqués sur le marché.

Quelques sites d’annonces se démarquent et sont à visiter régulièrement pour ne pas manquer une bonne affaire : leboncoin, vivastreet, seloger.com, entreparticuliers.com

Il est également possible de passer par les ventes aux enchères. De ce côté trois solutions

  • Les ventes notariales : c’est la filière la plus connue, il s’agit de biens qui font suite à un litige entre héritiers,  à des dons et legs vendus par des associations… Ces ventes ont lieu dans les chambres départementales des notaires ou dans les offices notariaux.
  • Les ventes judiciaires : ce sont des ventes dites « forcées » car elles font suite aux saisies judiciaires, aux mises en liquidation judiciaires ou encore aux divorces.

Pour y participer vous devrez vous rendre dans le Tribunal de Grande Instance de la ville visée et être accompagné d’un avocat (honoraires de celui-ci à votre charge).

  • Enfin, en moindre nombre il y a des ventes domaniales (de l’État). Celles-ci se déroulent dans les préfectures de département ou dans les hôtels des impôts. Des biens de tout type sont mis en vente vieille gendarmerie, fermes, terrains, quelques habitations (personnes sans héritiers)…

N’hésitez donc pas à appeler les différentes institutions citées pour obtenir les dates des prochaines ventes aux enchères ou consultez le site suivant : http://www.encheres-publiques.com/

 

Voilà j’espère que cet article vous permettra d’agrandir votre champ de recherche.

Dîtes moi quels sont les autres moyens de prospection immobilière que vous utilisez ?

Leave a Comment:

15 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée