Dossier immo bonus

Les supports de placement pour son épargne de précaution

Les supports de placement pour son épargne de précaution
5 (100%) 1 vote

Quand on souhaite mettre de l’ordre dans ses finances, il faut s’attaquer aux dépenses inutiles à la manière du cost-killing dans une entreprise pour se créer une épargne de précaution. Nous allons voir quels sont les supports de placements conseillés pour ce matelas de sécurité…

Petite fille pile pièces économiser

Les livrets d’épargne classiques

On retrouve dans cette catégorie, le livret A, le livret de développement durable, le livret d’épargne populaire, le livret jeune et les comptes sur livret. Ces livrets sont idéals pour garder votre épargne de précaution disponible, vous pourrez verser et retirer de l’argent dès que vous le souhaitez. Ce sont des outils de gestion de trésorerie mais pas des placements pour viser un rendement intéressant.

Les livrets réglementés :

Le Livret A :

Montant minimum : 10 euros (sauf banque postale) / Plafond : 22950 euros / Intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux / Taux d’intérêt du Livret A : variable et fixé par le gouvernement, 1 % (depuis le 1er août 2014).

Les fonds collectés sur les livrets A sont sous le contrôle de la Caisse des dépôts et consignations. L’ensemble de la collecte sert ensuite à financer le développement du logement social.

Le Livret de Développement Durable (LDD) :

Montant minimum : 15 euros en général / Plafond : 12000 euros / Intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux / Taux d’intérêt du LDD : suit le taux du livret A

C’est l’ancien Codévi, compte pour le développement industriel. Les fonds sont utilisés pour financer les PME et des équipements favorisant les économies d’énergie pour les particuliers.

Pour détenir un LDD, il faut être un contribuable fiscalement domicilié en France contrairement au Livret A qui peut être ouvert dès la naissance d’un enfant.

Le Livret d’Épargne Populaire (LEP) :

Montant minimum : 30 euros / Plafond : 7700 euros / Intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux / Taux d’intérêt du LEP : toujours 0,5% supérieur au taux du livret A,

L’ouverture d’un livret d’épargne populaire doit par contre respecter des conditions d’éligibilité. Votre domicile fiscal doit être situé en France et selon votre quotient familial, vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond. Ces règles sont fixées par les pouvoirs publics et sont visibles sur cette page.

Le Livret Jeune :

Ce support d’épargne est destiné aux jeunes ayant entre 12 et 25 ans. Son nom peut varier en fonction des établissements bancaires.

Montant minimum : 10 euros en général / Plafond : 1600 euros / Intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux / Taux d’intérêt du Livret Jeune : supérieur au taux du Livret A mais fixé par chaque banque, par exemple un Livret Jeune ouvert au Crédit Agricole est rémunéré 2% par an (depuis le 01/02/15).

L’ensemble de ces livrets sont dits « réglementés » puisque que ce sont les pouvoirs publics qui fixent leurs caractéristiques. On ne peut détenir qu’un seul exemplaire de chacun de ses livrets bancaires.

Les comptes sur livret :

Pour ces supports de placement des règles précises ne sont pas établies. Les banques peuvent proposer des comptes sur livret aux taux de rémunération et avec des plafonds différents.

L’intérêt principal de ses comptes sont les plafonds importants qui permettent de déposer une importante somme d’argent dans l’attente de la placer ailleurs.

Les intérêts obtenus sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvement sociaux.

 

Comment se constituer une épargne de précaution ?

Je pense que le plus efficace reste de supprimer des dépenses qui ne nous apportent peu de satisfaction (par exemple un abonnement magazine que l’on lit très peu…) ou de réduire celles-ci. Par exemple, renégocier son assurance auto peut vous faire gagner plusieurs dizaines d’euros par mois, surtout qu’il n’y a plus besoin d’attendre la date d’anniversaire de son contrat grâce à la loi Hamon. De même, il est possible de réduire ses dépenses d’assurance habitation, de téléphonie, de transport…

Le deuxième levier est d’augmenter ses revenus : en obtenant une augmentation de salaire, en vendant ses compétences sur des plateformes de freelance ou créant une activité parallèle à son travail principal (jardinage, cours particuliers, création de bijoux…).

Pour faire grossir son épargne de précaution, le plus simple est de programmer un virement mensuel vers un de vos livrets. Vous devrez donc établir votre budget mensuel sans prendre en compte cette somme.

Une fois cette première étape atteinte, l’épargne que vous dégagerez (revenus – dépenses) pourra être investi avec l’objectif de faire fructifier votre patrimoine. Il existe différents types de placements financiers qui permettent de s’adapter aux objectifs et au profil de chacun. Vous pourrez ainsi choisir le degré de risque que vous êtes prêt à prendre afin d’obtenir un rendement potentiel plus élevé.

Leave a Comment:

11 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée