Ouvrir une franchise, j’ai mené l’enquête

Ouvrir une franchise, j’ai mené l’enquête
Note :

La franchise est une stratégie de plus en plus convoitée pour la création d’une entreprise. Pour un entrepreneur désireux de lancer son affaire, s’affilier à un réseau de franchisés constitue une solution prometteuse. Le nombre de franchises qui ouvrent leurs portes augmente chaque année, au sein de près de 1500 réseaux de franchisés.

 

Qui sont les franchisés? A qui ce mode de création d’entreprise s’adresse-t-il ?

Il y a une décennie de cela, les franchisés étaient en grande partie des investisseurs mais aussi des commerçants déjà opérationnels. Être franchisé s’était également être salarié d’une entreprise qui plaçait ses capitaux dans plusieurs points de vente.

Aujourd’hui, les franchisés ont un autre visage. Ils sont pour la grande majorité, des commerçants exploitants.

Pour parler essentiellement de la France, si le franchisé est dans la plupart des cas un commerçant exploitant, il prend donc en considération les modalités de ce mode de commercialisation. En laissant au franchiseur le soin d’élaborer la stratégie du réseau auquel il appartient, le commerçant a la possibilité de mieux se concentrer sur la relation avec ses propres clients.

Quel est le profil du franchisé moyen?

Une enquête de 2011 informe que : 50% des franchisés ont entre 35 ans et 50 ans, 50% vivent en couple, ils gagnent en moyenne 35000 de revenu, ils étaient environ 62000 en 2011. L’alimentation occupe la première position en termes de nombre de franchises.

 

Se lancer dans la franchise…

La franchise est un mode d’entrepreneuriat offrant à un indépendant la possibilité de créer plus rapidement sa propre entreprise et d’en optimiser les probabilités de réussite, en se basant sur le savoir-faire, l’expérience et l’image d’une marque ou d’une enseigne.

Plus concrètement, la franchise est en termes juridiques, un contrat de distribution conclu entre d’un coté une entreprise, propriétaire d’une enseigne (aka le franchiseur) et de l’autre coté un ou plusieurs commerçants indépendants (aka les franchisés).

Mais ouvrir une franchise, c’est trouver l’emplacement idéal mais surtout faire le bon choix en matière de franchiseur. Celui-ci doit répondre à certains critères, il doit dans l’idéal avoir un avantage concurrentiel sur les autres réseaux de franchise.

Cela peut-être un savoir-faire réputé, une image moderne, un produit innovant, une omniprésence nationale… De plus, l’organisation logistique du réseau doit être irréprochable afin d’apporter le soutien nécessaire aux franchisés et cela dans les délais.

Les droits d’entrée (qui comprennent le droit d’utiliser la marque, l’accompagnement pour la recherche d’un emplacement, la formation initiale du franchisé et de l’éventuel personnel…) varient en moyenne, selon les secteurs, entre 10000€ et 60000€. A cela, il faudra ajouter l’achat ou la location d’un local commercial ainsi que de l’ensemble des équipements nécessaires. Il est donc important de disposer d’un capital de départ et de rechercher un financement adapté.

Un dernier point primordial, les droits d’entrée sont censés assurer l’exclusivité d’exploitation du concept sur un territoire donné mais cela doit être noté noir sur blanc… Le risque sinon c’est de vous retrouver avec un autre franchisé à 500m…

Le contrat de franchise viendra stipuler les coûts divers pour le franchisé : royalties à verser périodiquement (permettant le calcul des marges du franchisé), coûts liés à l’effort de développement, redevance de communication et frais de fonctionnement de la franchise (matières premières, équipements…).

Monter une franchise

Ouvrir une franchise dans un réseau à son image

 

Les secteurs de la franchise en développement

Parmi tous les secteurs, il y en a un qui a le vent en poupe depuis quelques années : le secteur de la beauté, du bien-être et des soins. C’est un domaine en plein essor avec une croissance de 16 %. Yves Rocher est une marque franchisée, de même que Point Soleil ou encore Franck Provost.

Quant au secteur de l’électroménager et de l’ameublement (IKEA et Conforama en tête) qui englobe les franchises proposant du mobilier de salon, de cuisine et de chambre mais aussi des appareils électroménagers, le nombre de réseaux est de 99 et le taux de croissance est d’environ 8 % par an.

Pour ce qui est du secteur du bricolage, du jardin (Gamm Vert en premier lieu) et de la décoration, le taux de croissance est de près de 6,5 %.

La restauration rapide comptent également parmi les secteurs en plein essor de la franchise. Il n’y a qu’à voir le nombre de sushi-shops, salad’bars et autres sandwicheries qui pullulent dans les grandes villes.

Vient ensuite le secteur du prêt-à-porter et des accessoires (Naf Naf, Jules…) et le secteur de l’hôtellerie et du tourisme (Accor en premier lieu) qui compte 24 réseaux de franchises en France. Les secteurs de l’automobile (location de voiture avec ADA), de l’immobilier, de la distribution (8 à 8, shopi…) et des services à la personne (ADHAP Services par exemple), montrent également un potentiel de développement non négligeable.

Les deux plus grand réseaux de franchises en France sont en première position les épiceries Vival (enseigne du groupe Casino) avec environ 1700 points de vente suivies des restaurants McDonald’s avec environ 1000 franchises.

 

Mais finalement, est-ce rentable?

Du point de vue de la rentabilité, le secteur immobilier occupe le premier rang. Laforêt, une marque qui s’illustre dans l’immobilier affiche environ 20 % de rentabilité, puis vient Guy Hoquet avec près de 19,88 % de rentabilité. Ces données prouvent nettement que le secteur de l’immobilier est le plus rentable en franchise. De plus, celui-ci compte aussi de nombreux réseaux.

Toujours concernant la rentabilité, le secteur de l’optique dont notamment la marque Krys, la coiffure avec Jacques Dessange ou Tchip Coiffure, l’hôtellerie dont Kyriad sans oublier la restauration avec entre autre Quick, Mc Donald’s Subway ou encore Paul.

Pour une franchise prometteuse, il est donc indispensable de TOUT connaitre de l’état de santé de la branche convoitée. Évitez bien sûr les réseaux fragilisés par la crise, les comptes déficitaires, les chiffres d’affaires en baisse et les rumeurs de dépôt de bilan.

Si vous prenez en compte tous ces critères dans le choix de votre marque, alors la franchise sera une expérience enrichissante, à tous les points de vue…

Leave a Comment:

18 comments
Add Your Reply