Dossier immo bonus

Investir dans l’immobilier à Brest

Investir dans l’immobilier à Brest
5 (100%) 3 votes

Le marché immobilier à Brest est en pleine mutation, devenue métropole en 2015, la ville est résolument tournée vers l’avenir. Brest profite de la réhabilitation de son centre pour engager des programmes immobiliers particulièrement prometteurs.immobilier brest place de la liberté

Dans le nord du Finistère, à l’extrême pointe de la Bretagne, Brest se pare des richesses de son histoire et de son passé maritime pour exercer une attraction en constante progression sur des populations d’actifs et d’étudiants.

Brest, une ville qui attire et retient

Tournée vers la mer, Brest est riche de son héritage maritime dont elle a su tirer parti de manière à entrer de plain-pied dans le XXIème siècle. Loin de se cantonner à la pêche, les activités maritimes se sont diversifiées. Port militaire, commerce, construction et réparation navales, plaisance, constituent des viviers d’emplois pour la métropole, considérée comme l’un des plus éminents pôles européens dans le domaine des recherches scientifiques et techniques liées à la mer. On y trouve par exemple Ifremer, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer ou encore Océanopolis.

La présence de sièges et filiales de groupes bancaires, de commerces et de structures touristiques favorise un développement constant dans le secteur des activités tertiaires. La densité de ce tissu économique est alimentée par une population étudiante importante, plus de 24 000 étudiants, attirée par la qualité et la variété des formations proposées dans les établissements d’enseignement supérieur et les grandes écoles installés sur le territoire brestois.

La modernité des infrastructures urbaines, la richesse de la vie culturelle et associative et la qualité du cadre de vie font de Brest une ville où il fait bon vivre. Le marché immobilier répercute cette attractivité en offrant de belles opportunités aux investisseurs.

Investir dans l’immobilier à Brest : demandes en hausse et accessibilité facilitée

L’activité immobilière Brestoise jouit d’une santé florissante ! Le réajustement des prix et le réaménagement de certains quartiers ont contribué à une hausse conséquente des transactions immobilières. L’acquisition d’immeubles neufs ou anciens est devenue très accessible grâce à des prix revus à la baisse par les vendeurs.

Les nouveaux acquéreurs ne s’y trompent pas qui se précipitent dans les agences pour profiter de belles opportunités. Selon les quartiers la palette des prix s’étend de 137 500 à 195 000 euros pour une maison ancienne, alors que le prix au m2 d’un appartement ancien varie de 1000 à 1420 euros. Pour un appartement neuf, les prix ne dépassent jamais 3000 euros le m2.

Pour comparaison, à Rennes autre grande ville bretonne, la moyenne des prix au m2 est de 3000 euros tous biens et quartiers confondus. A Brest, l’investissement dans l’immobilier locatif bénéficie de ces prix extrêmement attractifs car les loyers se maintiennent à un niveau intéressant et génèrent une bonne rentabilité : une moyenne de 9 euros le m2 à la location alors qu’à Rennes le prix moyen d’un loyer est de 10 euros au m2.

Cette tendance à la hausse du marché immobilier brestois va s’accentuer avec la réhabilitation et le réaménagement de quartiers, dont certains deviennent une véritable manne pour les investisseurs.

Une disparité maîtrisée selon les quartiers

Sur la rive droite de la Penfeld, le quartier Bellevue a bénéficié d’une réhabilitation qui met en valeur des appartements modernes et des maisons individuelles, tous fort prisés par les acquéreurs qui profitent des prix avantageux. Un appartement de 80m2 se négocie, par exemple, à 950 euros le m2. A mesure que l’on s’éloigne du centre-ville, les prix suivent une courbe descendante et permettent de réaliser de bonnes affaires. La distance du centre-ville ne constitue pas un problème grâce à l’important réseau de transports urbains.

Dans le secteur piétonnier de l’hypercentre, les biens immobiliers situés rue de Siam, Jean Jaurès et boulevard Gambetta continuent d’être très recherchés par les investisseurs immobiliers. Leur situation privilégiée leur permet d’être facilement négociés à entre 1700 et 2000 euros le m2.

Mais c’est le grand projet d’aménagement du plateau des Capucins, dans le quartier des Quatre-Moulins, qui suscite l’intérêt des investisseurs. En plein centre de Brest, la construction de 600 logements, de commerces, de bureaux et d’équipements culturels, médiathèque, cinéma, centre de recherche et touristiques, hôtels, restaurants, redynamise le centre-ville et offre un cadre de vie qui séduit nombre de jeunes actifs. C’est cette diversité des biens immobiliers et les prix compétitifs des transactions qui font de Brest un petit paradis pour les investisseurs immobiliers perspicaces.

Leave a Comment:

1 comment
Add Your Reply