Dossier immo bonus

Investir dans le vin

Investir dans le vin
Note :

Même si investir dans le vin comme dans un actif viable semble être un phénomène relativement nouveau, les collectionneurs et les adeptes de bons vins le font depuis plusieurs années.

Durant les dix dernières années, le vin de bonne qualité a touché une part bien plus importante de la population mondiale, devenant une marque de succès pour n’importe quelle personne riche ou célèbre. La demande mondiale, qui a cependant légèrement baissée avec la crise financière, repart à la hausse depuis 2011 soutenue en majeure partie par la demande Américaine et Chinoise.

La France conserve son titre de premier producteur mondial de vin suivie de l’Italie. Cependant, des pays comme le Chili, l’Argentine, l’Australie, l’Afrique du Sud ou les Etats-Unis exercent une pression concurrentielle en devenant des producteurs importants. En 2011, la France redevient premier exportateur mondial en valeur. Les classes moyennes et les nouveaux riches en particulier dans les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) veulent boire du vin… et cela se ressent dans la demande mondiale qui va continuer d’augmenter. Investir dans le vin peut donc être un moyen d’obtenir un rendement intéressant sur quelques années. Les bouteilles de vin se raréfiant au fur et à mesure qu’elles sont bues, la demande surpasse l’offre et les prix s’envolent.

Si vous aimez le bon vin, vous pouvez très bien avoir une collection de bouteilles pour votre consommation personnelle tout en vendant de temps en temps quelques-unes de celles-ci qui auront pris de la valeur. Cela vous permettra d’associer le plaisir et le business !

Investir dans le vin raisin

Les vins du bordelais sont les plus demandés

Nous avons en France parmi les plus grands vins, ici des bouteilles de Lafite Rothschild. Une bouteille de l’année 2008 était côtée 150 en primeur et est aujourd’hui côtée environ 1400€ !

Intéressons-nous aux différentes manières d’investir dans le vin

Premièrement, en tant que particulier vous pouvez acheter des bouteilles de vin, les laisser vieillir quelques années et les revendre quand les prix auront grimpés.

Cependant, il faut savoir que vous ne pourrez pas garder vos bouteilles de vin dans un simple placard de cuisine ! Il faut prendre en compte les frais inhérents à cet investissement, si vous ne disposez pas de cave naturelle, vous pourrez investir dans une cave à vin personnelle à la bonne température, au taux d’humidité optimal… Il faudra par contre bien se renseigner étant donné que ce sera à vous de choisir quelles bouteilles acheter pour obtenir le meilleur rendement possible.

Il y a plusieurs possibilités pour trouver bouteille à votre nez :

– En primeur : acheter des bouteilles toujours en vinification quelques temps après la récolte peut permettre d’avoir de bons prix et de mettre la main sur les meilleurs crus.

– En direct chez le producteur.

– Par ventes aux enchères.

– Chez les cavistes.

Investir dans le vin grâce à une cave en ligne

Vous pouvez de cette manière acquérir une cave à vin en ligne composée de crus sélectionnés par des pros (par exemple : Patriwine). Investir dans le vin de cette manière va permettre de profiter de conseils avisés sur le choix des bouteilles et donc d’obtenir un rendement potentiellement plus élevé.

Les managers de ces caves virtuelles ne vont pas uniquement s’intéresser à la qualité du vin mais aussi au volume de production, au stock restant et aux performances des vins du même type. Je trouve que cette pratique permet aux investisseurs débutants dans le vin de se constituer un bagage de connaissances et pourquoi pas ensuite se lancer eux-mêmes dans la constitution de leur cave physique personnelle.

Cette pratique peut venir en diversification d’une stratégie d’investissement dans l’immobilier par exemple.

Quand on sait que les grands vins bordelais ont progressé en 10 ans de 190%, contre 76% pour le CAC 40, cela fait réfléchir ! 

Leave a Comment:

49 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée