Interview de la start-up : La Fabrique à Innovations

Interview de la start-up : La Fabrique à Innovations
Note :

J’ai le plaisir aujourd’hui d’accueillir sur le blog un des fondateurs de la fabrique à innovations. J’ai découvert cette start-up récemment et j’ai été séduit par l’expérience qu’elle propose aux utilisateurs ainsi que par leur business model.

Voici une courte présentation puis les questions de l’interview :

Le made in France relancé en quelques mois grâce à la créativité et la diversité socio-culturelle de la France :

Des produits industriels innovants produits en France en moins de 6 mois. Tel est le résultat de la fabrique a innovations. De l’innovation pragmatique, Le made in France a été  ré-inventé grâce à cette nouvelle plateforme numérique nationale où l’utilisateur est au cœur de l’innovation et les PME françaises au centre des enjeux économiques et sociaux.

lafabriqueainnovations.com est une plateforme collaborative francophone dédiée à la réalisation et l’industrialisation d’idées de produits innovants en produits « Made in France ». En effet, le principe est de proposer à toute personne qui a une idée, de la voir transformée en produit puis conçu et vendu avec l’aide de notre communauté. Au terme de la conception du produit, des royalties (pourcentage sur les bénéfices des ventes) sont reversés à tous les participants (à hauteur de 50%), dont l’auteur de l’idée.

Notre engagement sociétal est entre autres de fabriquer et concevoir par nos designers tous nos produits en France, pour travailler avec nos PME, créer de nouveaux emplois ou encore maîtriser la qualité de nos produits. En Juin dernier nous avons industrialisé le premier produit de la plateforme, et mis en place une usine qui produit des tongs innovantes (voir le produit ici), 100% personnalisables, Made in France et 20% moins cher que le leader mondial Havaianas.

Nous réaliserons deux nouveaux produits inventés par les utilisateurs, qui sortiront sur le marché en février et mars. La fabrique à innovations, c’est donner la possibilité à tous d’innover !

 

– Merci pour cette présentation, je voudrai savoir tout d’abord pourquoi vous êtes vous lancé dans la création d’entreprise ?

Nous sommes 4 fondateurs, Arnaud Groff, Raphaël Jolivet, Thomas Panzolato et Mathieu Dupas à avoir créé cette plateforme d’innovation participative, la première disponible dans tous les pays francophones. Nous avions tous notre entreprise avant de créer cette start-up, et nous avons souhaité mettre nos compétences et notre savoir faire en commun (Design industriel, innovation participative et management de l’innovation) pour réaliser ce beau projet.

 

– Quel service proposez-vous aux utilisateurs de La fabrique à innovations ?

Tout le monde peut proposer une idée de produit innovant sur La fabrique à innovations. Pour une dizaine d’euros, votre idée est en plus protégée par un copyright par notre huissier de justice. Par ailleurs, tous les utilisateurs inscrits peuvent voter pour les idées en cours, ou bien participer aux idées sélectionnées devenues des projets.

Concept La fabrique à innovations

– Comment l’idée vous est elle venue ?

Le constat est simple. Aujourd’hui, une personne qui a une idée de produit innovant n’a pas forcément les moyens financiers, techniques, ou encore des ressources ou un savoir faire pour la développer. Nous permettons donc à ces personnes de réaliser leur produit et de le commercialiser si l’idée obtient, entre autres, un grand nombre de votes.

 

– Quel est l’intérêt pour les internautes d’utiliser la fabrique à innovations?

Le plus grand intérêt pour les internautes est de participer à l’élaboration d’un produit. On le voit petit à petit se construire tout au long du processus. Vient ensuite le fait que participer, quelque soit la manière, peut rapporter de l’argent.

 

– Quels sont les moyens que vous mettez en œuvre pour vous faire connaître ?

Nous sommes actifs sur les réseaux sociaux, et avons beaucoup de retombées presse et médias grand public et spécialisés (France 3, Europe 1, l’usine nouvelle, etc…). Nous participons à des salons (notamment le salon du Made in France dernièrement) et à des concours de start-up (récemment finalistes du concours cent1projets, initié par Marc Simoncini, fondateur de Meetic, Xavier Niel fondateur de Free et Jacques Antoine Granjon de vente-privée ). C’est par ces moyens diversifiés que nous agrandissons chaque jour notre communauté active de membres.

 

– Comment gagnez-vous de l’argent (business model) et comment les utilisateurs peuvent espérer également en gagner ?

Si vous êtes l’auteur de l’idée, et que votre produit est réalisé et vendu, pour recevrez 25% des bénéfices sur les ventes. Sinon, voter et commenter, proposer un design, répondre à un sondage, élaborer le prix du produit, ou encore pré-acheter le produit, etc… tout cela peut vous faire gagner de l’argent ! Les contributeurs au projet se partagent eux aussi 25% des bénéfices.

Nous nous rémunérons sur les bénéfices réalisés sur les ventes des produits, à hauteur donc de 50%. Le coût du dépôt de l’idée sert simplement à financer la protection de l’idée par notre huissier de justice.

 

– Il y a-t-il d’autres acteurs proposant le même service sur le marché ? Comment vous démarquez vous de cette concurrence ?

Il y a un acteur majeur, qui réalise depuis 5 ans des produits innovants, car le concept à été importé des Etats Unis. En France, nous sommes les pionniers et sommes les seuls à déjà avoir réalisé un produit issu de la réflexion et de l’inventivité de notre communauté. Nos différences principales sont la création de produits Made in France quand d’autres font fabriquer en Chine, la redistribution plus équitable des gains à hauteur de 50% quand nos confrères américains ne reversent que 20%, ou encore la protection des idées automatique via un copyright que l’on est les seuls à proposer.

 

– Jusqu’ici quelles ont été les principales difficultés rencontrées?

Les principales difficultés sont l’amorçage et les ressources nécessaires. Il faut savoir que concevoir industriellement un produit coûte très cher, et demande beaucoup d’énergie. Nous prenons tous les risques dans le processus et nous pensons que nos utilisateurs en sont conscients !

 

– Quels sont vos défis pour le futur et comment voyez-vous évoluer la fabrique à innovations ?

Nous sommes dans une phase de discussions avec des investisseurs pour lever des fonds qui serviront à créer de nouveaux produits, à créer de nouveaux emplois aussi bien chez nous que dans les PME françaises avec lesquelles nous travaillons, ou encore développer notre plateforme pour qu’elle soit encore plus attractive. Nous cherchons à réaliser des partenariats avec de très grandes entreprises pour concevoir certains types de produits ou encore avec la grande distribution pour la vente des produits.

 

– Quels conseils pourriez-vous donner aux personnes qui souhaitent se lancer dans l’aventure startup ?

La création d’une entreprise est une grande aventure, cela demande beaucoup d’énergie, de volonté. Même si la prise de risques est grande, et que l’échec est possible, c’est la meilleure manière d’apprendre sur soi, et ça c’est déjà un succès.

 

Merci beaucoup de nous avoir fait découvrir votre entreprise et bonne réussite pour la suite!

Leave a Comment:

3 comments
Add Your Reply