Interview de Christophe Ménez, jeune entrepreneur co-fondateur de Zéro-Gâchis

Interview de Christophe Ménez, jeune entrepreneur co-fondateur de Zéro-Gâchis
Note :

Je vous propose de découvrir, après celle de Martin, une seconde interview sur le blog. J’ai contacté un étudiant de mon école de commerce qui est actuellement avec son équipe en plein lancement d’une start-up : Zéro-Gâchis. L’entrepreneuriat est une aventure compliqué mais vraiment passionnante, je vous propose de lire celle de Christophe Menez et de son équipe:

Bonjour Christophe, peux-tu te présenter et présenter Zéro Gachis?

zéro gâchis

Bonjour à tous, je suis Christophe Menez, étudiant de 22 ans à l’école de commerce de Brest et co-fondateur de Zéro-Gâchis. Je reviens de 6 mois en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis et me concentre depuis maintenant plusieurs mois sur Zéro-Gâchis. Une jeune start-up que je monte avec 4 amis et associés.

Nous créons et avons lancé la première plateforme web (et mobile dans peu de temps) qui permet aux consommateurs de savoir où et quand aller faire leurs courses pour réaliser des économies et éviter le gaspillage alimentaire. Nous collectons les informations sur les produits proches de la date limite de consommation, démarqués à -50% dans les grandes surfaces, et vous les transmettons sur notre site internet.

De cette façon, vous pouvez savoir dans quelle grande surface aller faire vos courses pour manger intelligemment – moins cher, respectueux pour l’environnement, de meilleur qualité, plus varié ou en plus grande quantité… Bref, vous l’aurez compris, un intérêt vert pour la planète, et économique pour un consommateur malin.

 

Pourquoi avoir voulu se lancer dans la création d’une entreprise?

Cela fait plusieurs années que je songe à différents projets de création. C’est quelque chose qui m’anime et qui me donne envie. Après avoir mené différents projets, et notamment dans le bureau des élèves de mon école, j’ai conforté cette envie. C’est excitant de devoir tout construire et de partager ces moments avec énormément de personnes (associés, entourage, partenaires, réseaux…).

 

Quel a été votre parcours entrepreneurial? Difficultés, aides, rencontres, organisation

Nous en sommes qu’au début, et faire le bilan serait prématuré. Toujours est-il que pour le moment, nous prenons énormément de plaisir et ne comptons pas nos heures. C’est un gros challenge que nous nous sommes fixé.

Forcement, nous avons quelques difficultés. Ce n’est pas simple de se confronter à la grande distribution quand on n’a que 22 ans.. Mais ça fait partie de ce qui nous booste. Ce qui est génial pour Zéro-Gâchis, c’est la communauté d’utilisateurs qui nous pousse tous les jours en nous donnant leurs retours. On voit que le projet plait énormément et que les gens en attendent encore plus. Que demander de mieux pour se motiver ?

 

Qu’est ce que l’état d’esprit entrepreneurial pour toi?

Pour moi, l’esprit entrepreneurial, c’est vouloir apporter quelque chose de nouveau ou de complémentaire à ce qu’il se fait déjà. Le but est d’améliorer le quotidien des personnes, d’y ajouter une touche de plaisir et de le faire pour le bien d’un large public. En créant des projets comme ça, vous ne pouvez que prendre du plaisir et être à fond tout le temps. Il faut savoir donner et penser à l’autre pour ce genre de projet, et c’est ce sur quoi je me focalise.

 

Comment s’est déroulé votre travail en équipe?

Notre travail en équipe se déroule extrêmement bien. On a tous la même vision concernant Zéro-Gâchis et sommes dans une dynamique partagée. C’est extra de voir que ça bouillonne dans tous les sens et que chacun avance sur ses objectifs.

De plus, chaque étape, rencontre, décision est importante pour le lancement d’une start-up. On sait que l’on doit être vigilant et qu’il faut continuellement rester concentré. C’est là que la notion d’équipe est importante. Tout n’est pas instinctif : avoir 5 cerveaux qui travaillent en même temps est une réelle plus-value. Nous faisons très très régulièrement des sessions de brainstorming et de partages avec différents experts.

 

Pour finir, qu’est ce que vous retenez de cette aventure? Et quels conseils pourriez-vous donner aux personnes qui souhaitent se lancer?

Encore une fois, l’aventure ne fait que commencer (je l’espère en tout cas ;-) ). Je pense que pour se lancer, il faut y aller à fond, mais toujours en réfléchissant à la réelle pertinence de l’idée que nous avons. Il faut savoir prendre du recul à chaque moment et se demander si on se lance dans quelque chose qui va réellement apporter un gros plus pour notre cible.

De plus, pour certaines personnes, il existe une certaine paranoïa quand on a une bonne idée. On ne veut pas en parler autour de nous et avons peur de s’entourer. Pour moi, il ne faut pas réagir de cette façon. Un projet bien entouré et accompagné a beaucoup plus de chance de réussir qu’un projet qui ne l’est pas. De plus, on manque tous d’expérience ou de compétences dans certains domaines. Pouvoir échanger avec des professionnels permet de faire évoluer son concept et ses décisions. Entourez-vous, c’est ce qu’il y a de principal surtout au début.

Et enfin, faites le avec un projet auquel vous croyez personnellement, qui correspond vos valeurs.

 

Voilà une nouvelle interview sur le blog. Si vous souhaitez vous faire interviewer pour présenter et promouvoir votre projet, votre entreprise, site internet/blog n’hésitez pas. Je vous invite à m’envoyer un message grâce à la page contact.

Leave a Comment:

17 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée