Interview de Louis, co-fondateur du site Ict.io, actualité start-up dans l’Océan Indien

Interview de Louis, co-fondateur du site Ict.io, actualité start-up dans l’Océan Indien
Note :

Pour les personnes intéressées par l’actualité entrepreneuriale et start-up, Ict.io est un site spécialement dédié à la zone Océan Indien. Louis, co-fondateur nous présente ce projet, son développement et les évolutions à venir…

 

Entrepreneuriat start-up océan indien

Bonjour Louis, pourquoi avoir créé Ict.io ?

Je suis arrivé à Maurice en 2014 pour monter une entreprise avec Vincent Pollet, un ami d’enfance. L’écosystème d’associations, meetups, incubateurs, médias spécialisés etc… tel qu’on le connaît en Europe était encore naissant, nous avons donc laissé un peu de coté notre projet initial pour lancer une agence web.

Nous nous sommes naturellement investi dans la communauté en participant à l’organisation d’événements tels que la Webcup ou la Developer Conference.

 

Comment l’idée vous est-elle venue ?

Il semblait clair qu’il manquait un relai pour faire la promotion du secteur informatique/innovation, de ses évènements et infos. Nous avons donc commencé ict.io, sous forme de blog. Le site a suscité un intérêt fort chez les professionnels, les étudiants, les associations et les instances gouvernementales. Cela nous a motivé à le développer comme un projet à part entière.

 

Est-ce un site purement informatif ou proposez-vous des produits/services ?

C’est un site de news avant tout. Nous proposons des espaces de publicité mais aussi du conseil aux entreprises qui viennent s’implanter ici. A venir, des événements et un annuaire d’entreprises. Le modèle est similaire à celui de TechCrunch, adapté aux spécificités de l’Île Maurice et des autres pays de l’océan indien. Un autre aspect du site est de faire le lien avec l’Europe : 20% de notre audience est européenne.

 

Peux-tu me parler des principales étapes du projet ? Des difficultés ? Comment les avez-vous surmontées ?

Les choses ont changé en octobre 2015 avec l’entrée capitalistique et opérationnelle d’un autre ami, Anibal Martinez. Cela nous a permis d’embaucher un, puis deux journalistes à plein temps. Nous sommes passé de blog à véritable site d’information.

La difficulté a été de parler de startups et de leur écosystème alors que ce dernier n’était pas encore là. Heureusement, plusieurs projets d’incubateurs de start-up se sont lancés et les investisseurs sortent au grand jour. Le gouvernement mauricien mise beaucoup sur les nouvelles technologies pour sortir du modèle purement offshore et s’imposer comme un centre d’innovation qui puisse faire le pont entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique.

 

Quels sont les développements à venir et quels sont vos prochains objectifs ?

Nous voulons devenir le Techcrunch de l’Océan Indien. Tout évolue très rapidement ici. Nous allons organiser un premier hackathon avec un prix attrayant pour faire venir les meilleurs codeurs de la région. D’autres événements vont suivre.

Autres projets :

  • un code dojo pour apprendre la programmation aux enfants avec un premier camp d’été en juillet
  • de la formation pour les professionnels, nous en faisons déjà un peu pour des agences partenaires
  • le lancement d’ici juillet d’une nouvelle offre web/ecommerce & inbound marketing complète à un prix abordable pour les PME locales et européennes

 

Quels conseils pour les personnes qui souhaitent créer une entreprise à l’île Maurice ?

Ne restez pas seuls, il y a un véritable esprit d’entraide entre les expatriés. Allez aux événements, ils sont listés sur ict.io. Contactez nous, on vous mettra en contact avec les autres associations et groupes qui peuvent vous intéresser. Profitez de la plage !

Merci à Louis et à l’équipe d’Ict.io, je rappelle l’adresse du site : http://ict.io/

Découvrez en complément la vidéo de la DevConMru :

Leave a Comment:

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée