Dossier immo bonus

Vaincre ces idées reçues sur l’enrichissement

Vaincre ces idées reçues sur l’enrichissement
Note :
Pour évoluer financièrement, il faut tôt ou tard se défaire de ses idées reçues. C’est difficile certes mais une fois que l’on réalise que notre situation financière n’a pas a être figée, on a fait un grand pas et on élargit son champ du possible !

De toute façon, pour bien gagner sa vie, il faut obligatoirement avoir un diplôme d’une grande école et travailler dans une grande entreprise

multinationale

FAUX

On ne va pas le nier, à bonne situation professionnelle, bon salaire mais il existe des centaines de manières de s’enrichir. A l’inverse, une seule pour ne pas évoluer financièrement : ne pas passer à l’action. Sur ce blog je parle des différentes possibilités que l’on a pour se créer des revenus secondaires. Voici quelques pistes :

– Comme indiqué dans mon article précédent, réaliser des économies en vivant simplement va vous permettre d’épargner et d’investir l’argent dégagé. Par exemple, faîtes le tri dans vos affaires, ne gardez que ce qui a de la valeur pour vous.

– Si vous avez des compétences particulières faîtes en profiter les autres. Vous vous y connaissez en décoration ? En informatique ? En jardinerie ? Pourquoi ne pas créez des vidéos explicatives à vendre ? Ou directement effectuer des prestations chez les particuliers ?

– Créez un blog sur lequel vous échangerez et accumulerez des connaissances. Une fois le trafic important, vous pourrez monétiser votre blog.

– Créez votre propre produit que vous vendrez en ligne.

– Investissez pour que votre argent vous rapporte! Dans l’immobilier : acheter un appartement neuf/le louer, ancien/le retaper/le vendre/le louer, un immeuble/ revendre les appartements un par un…

Apprenez l’analyse technique afin d’investir en bourse efficacement.

 

Il faut déjà un capital important pour investir

FAUX

Pour investir quelles sont nos alternatives ?

On peut payer cash ou utiliser les leviers à notre disposition. Dans le cas précis, demander de l’argent à la banque et s’assurer que les revenus mensuels que l’on retire de cet investissement seront supérieurs aux échéances mensuelles de l’emprunt.

En immobilier, il est préférable bien sûr d’effectuer un apport de départ mais le reste peut-être financé avec un emprunt. Cet effort consenti rassurera le banquier sur notre capacité à épargner et assurera des conditions d’emprunt plus favorables. L’investissement peut même être financé en totalité (ce qu’on appelle l’emprunt 110% qui représente le bien immobilier et les frais annexes: notaires, dossier…). Le financement en totalité nécessite à la base un très bon dossier pour gagner la confiance du banquier.

Exemple pour un investissement locatif :

– Échéance mensuelle de l’emprunt = 560 euros.

– Loyer mensuel : 660 euros.

C’est la réelle puissance de l’effet de levier. L’argent des autres nous permet d’acquérir un bien immobilier, pour un apport de départ faible (10000-15000 euros) ou nul, qui se financera tout seul et qui en prime nous générera tous les mois du cashflow (ici 100 euros).

N’oubliez pas que les éléments du prêt peuvent être négociés : les frais de dossiers, l’assurance du prêt, les frais de rachats anticipés… Ainsi vous diminuerez la mensualité mensuelle de l’emprunt. Ces opérations répétées à plusieurs reprises peuvent permettre de se constituer un patrimoine immobilier important et cela plus ou moins rapidement.


Comment commencer lorsque l’on n’a pas de capital de départ ?

pile de billets

Je suis d’accord sur le fait que pour réaliser un investissement locatif, il faut avoir un patrimoine de départ et/ou un emploi stable pour au minimum obtenir un emprunt. De ce côté-là il n’y a pas de secret. Je ne suis pas contre le salariat, étant moi-même bien décidé à travailler dans le web-marketing ou la finance. Je souhaite simplement ne pas vivre uniquement grâce à ce salaire ! La différence est là.

A long terme, je souhaite dépendre de moins en moins de mon salaire et multiplier mes actifs (immobilier, bourse, internet, entreprise physique). Il faut simplement se dire que ceux qui veulent se « libérer des chaînes » devront comme tout le monde au départ se faire du mal pour ensuite en obtenir les résultats.

Le capital accumulé servira de base de départ pour acheter de l’immobilier , des actions, commencer un business en ligne, en réel… Il faut être curieux et saisir les opportunités tout en ayant une réserve de sécurité de 5000 euros (ou plus si possible), de quoi voir venir.

J’espère que cet article vous a plu, dîtes moi quelle est votre position par rapport à ces sujets!

Leave a Comment:

12 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée