Ces sociétés qui versent des dividendes croissants

Ces sociétés qui versent des dividendes croissants
5 (100%) 2 votes

La bourse, comme je vous l’ai indiqué dans mon article précèdent (commencer à investir en bourse), nécessite d’y passer du temps afin d’analyser la santé financière des sociétés, le contexte économique, les innovations en vues…

L’investissement qui consiste à spéculer sur la hausse ou la baisse du cours d’une action est très gourmand en temps puisqu’il doit être mûrement réfléchi. Une prise de position à l’aveuglette n’est pas envisageable même si les informations recueillies grâce aux médias indiquent une opportunité juteuse. Il faut comme on dit « faire ses devoirs » et se faire sa propre opinion de la situation.

Maintenant je vous propose une autre manière de tirer profit des marchés financiers en ne se fiant pas cette fois-ci aux cours des actions mais aux rendements proposés par celles-ci.

Acheter des actions à dividendes croissants

Cette stratégie consiste à rechercher des sociétés en bonne santé et qui proposent un fort dividende par action détenue. Ce dernier perçu chaque année représentera donc un revenu passif similaire aux intérêts perçus pour un capital placé dans une banque. Cependant il faut aller plus loin, la stratégie mise en place vise des dividendes récurrents et croissants dans le temps.
C’est une façon intelligente d’investir profitablement à long terme. De plus, comme nous pouvons le voir sur ce graphique les actions à dividendes croissants ont surperformé dans le temps :

Voyons deux exemples concrets :

Une société qui propose un dividende fort mais qui stagne d’une année sur l’autre verra vite sa rentabilité rattrapée par une organisation qui propose un dividende plus faible mais qui augmente chaque année. Illustrons cela pour un capital de départ de 100 :

A propose un rendement de 6% chaque année pendant 10 ans :

Capital final : 100*(1,06)^10= 179,08€.

– B propose un rendement de 4% qui augmente de 10% chaque année, pendant 10 ans :

Capital année 1 : 100*(1,04)=104€ ; Capital année 2 : 104*[1+(4*1,10)/100]=108,58 …

Capital final : =185,24€.

*C’est une réalité mathématique !

 

Pour se lancer, il faut se concentrer sur les perles rares

Ce sont les sociétés qui versent des dividendes et qui les augmentent depuis de nombreuses années. Il faut donc suivre l’évolution de la distribution des dividendes historiquement, choisir des sociétés ayant des très bonnes bases et financièrement saines afin de se créer un portefeuille au risque limité dit défensif. Au final, les dividendes que vous percevrez vous permettront d’acheter plus d’actions qui génèreront plus de dividendes de manière à créer un effet boule de neige.

Voyons un exemple :

L’action France Télécom (MAJ : devenue ORANGE) est actuellement cotée 12,535 euros (le 09 décembre 2011) et le dividende versé sera de 1,4 euros cette année. Le calcul est simple, pour l’achat de 10 actions (=125,35 euros) les dividendes perçus seront de 14 euros,  soit un rendement annuel de (14/125,35)x100=11,2% !

Attention ceci n’est toutefois qu’un exemple, France Télécom (MAJ : devenue ORANGE) propose un dividende fort mais il faut creuser plus amplement pour s’assurer  de la bonne santé de la société pour obtenir un dividende qui continuera d’être versé, qui ne diminuera pas et mieux qui sera augmenté chaque année. 

 

Il est possible d’effectuer en plus d’une pierre deux coups

En achetant les actions lorsque les cours sont bas, vous pourrez acquérir plus de titres et ainsi percevoir plus de dividendes. De plus dans l’optique de la revente future, vous pouvez espérer une hausse du cours.

Exemple : Vous souhaitez acheter pour 2000 euros d’actions d’une entreprise X.

– Celle-ci versera 5€ de dividendes par action en 2011. Cours de l’action le jour de distribution des dividendes= 50€. Ainsi si nous achetons nos actions la veille de la distribution, nous posséderons (2000/50) 40 actions et les dividendes perçus seront de (40*5) 200€. Le rendement est donc de 200/2000=10%.

– Par contre si nous avions acheté nos actions à 25€, nous aurions pu en posséder (2000/25) 80, pour un total de dividendes perçus de (80*5) 400€ SOIT un rendement de 400/2000=20%, une belle performance ! (les taxes sont laissées de côté nous y reviendrons dans un autre article).

 

Pour résumer

il faut se constituer un portefeuille d’actions de sociétés solides qui versent des dividendes croissants chaque année et qui continueront de le faire pour rechercher la rentabilité à long terme et non la plus-value risquée à court terme.

Dans un prochain article je vous donnerai plusieurs exemples de sociétés qui ont parfaitement le profil recherché pour un investissement basé sur cette stratégie et nous verrons l’avantage d’adopter un PEA.

Leave a Comment:

2 comments
Add Your Reply