Mettez le cost-killing à votre service

Mettez le cost-killing à votre service
Note :

Je vous propose d’aborder une pratique bien connue du monde entrepreneurial, il s’agit du cost-killing.

Pour faire simple c’est l’art de réduire les coûts au maximum. Pour cela différentes actions peuvent être menées, voici quelques idées :

  • Réorganisation des ressources matérielles, temporelles (achats de nouveaux outils de productions, de transports… plus économiques, réorganisation du planning salarial par exemple…).
  • Partenariats divers et mutualisation des dépenses.
  • Changements de prestataires de services ou de fournisseurs.
  • Négociation avec les fournisseurs/prestataires.

Ces méthodes ont souvent de mauvaises réputations dans le monde professionnel. En effet, elles peuvent impliquer des changements lourds et soudains.

Carlos Ghosn le PDG du groupe Renault est un expert en la matière. Il s’appuie sur une grande adaptabilité et cela lui permet de faire « feuille blanche » comme il le dit. A partir de là, il peut se défaire des idées préconçues ou des mauvaises directions qui ont été prises auparavant. Cela s’est parfois terminé malheureusement par des plans de licenciements. Nous allons voir maintenant que nous pouvons transposer ces idées de réductions des coûts à notre propre vie. Tout cela sans pour autant réduire notre train de vie !

Hache arbre cost-killing

Le cost-killing appliqué à nos dépenses quotidiennes

En faisant comme dit ci-dessus une mise à plat de ses dépenses, nous pouvons économiser beaucoup.

Pour faire le parralèle avec ma propre situation, je me suis intéressé à ces pratiques après avoir consulté mon compte en banque. Je parle dans cet article de ma souscription à un compte bancaire en ligne après avoir constaté les frais subis avec un compte dans une banque « physique ».

Ces derniers étaient réguliers et souvent non justifiés… Cela m’a ouvert les yeux sur le fait que des petites économies pouvaient représenter gros.

J’ai donc fait le point sur mes dépenses mensuelles et je suis arrivé aux résultats suivants :

  • Premièrement, l’ouverture de mon compte bancaire en ligne m’a permis d’économiser environ 50 euros de frais par an. De plus, élément non négligeable les banques en ligne proposent des taux d’intérêts de placements plus importants donc j’y ai été doublement gagnant (exemple: assurance-vie rémunérée à 3.75%).
  • Deuxième poste de dépenses qui m’a de suite sauté au yeux : l’abonnement téléphonique. Je payais il y a encore quelques mois, 35 à 40 euros par mois. Maintenant grâce à Free mobile, je ne paye que 2 euros par mois! Evidemment, il faut comparer les forfaits : le premier chez SFR = 2 heures de communication, sms, mms illimités / le second chez Free = 1 heure de communication, 60 sms. Cela semble trop peu… et bien c’est le cas mais même si je fais du hors forfait (exemple 2 heure de communcation, 250 sms), je ne payerai que 10 euros environ! J’ai donc économisé, (35-2)*12=396 euros. 
  • Intéressons-nous maintenant aux assurances. J’ai pu grâce à un comparateur en ligne, me rendre compte que mon contrat actuel était déjà intéressant. Cependant, une nouvelle soumission d’assurance automobile pour mes parents a été entreprise car une offre était supérieure. Le contrat contient les mêmes garanties mais cela revient 7 euros moins cher chaque mois, soit une économie de 84 euros. Les assurances représentant également de lourdes dépenses mensuelles vous pouvez appliquer cela à tous vos contrats, auto, moto, habitation, santé, crédit immobilier

Les changements de compte bancaire, d’opérateur téléphonique nous ont permis de réaliser plus de 500 euros d’économies sur l’année.

Je finirai cet article par dire que plusieurs autres dépenses peuvent être « cost-killées ». Par exemple dans mon article sur IGRAAL, je fais une démonstration d’utilisation du cash-back qui permet de récupérer une partie de l’argent dépensé en ligne. Sur une année, j’ai pu accumuler plus de 100 euros supplémentaire grâce à cette astuce!

Je pense notamment à l’installation d’énergies moins coûteuses (ampoules, économiseurs d’eau), au covoiturage, à l’alimentation (emporter ses propres plats cuisinés au travail par exemple…).

 

Pour compléter, apportez-nous vos idées pour que l’on puisse aller encore plus loin!

Leave a Comment:

15 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée