Choisir entre le PEA et le compte-titres ?

Choisir entre le PEA et le compte-titres ?
5 (100%) 4 votes

L’investissement boursier est un des moyens grâce auquel vous pouvez faire fructifier votre argent. Cependant, comme tout type d’investissement il faut au préalable l’analyser pour que celui-ci ne soit pas trop risqué. Je conseille donc aux débutants de se former en lisant beaucoup, d’acquérir de l’expérience notamment en achetant des actions sur des simulations boursières comme Goldenboys afin de se fixer des règles qui vous permettront de commencer à investir en bourse en suivant votre stratégie propre et d’être plus serein.

Pour se lancer dans l’aventure d’un investissement boursier, il faut savoir quelle sera notre stratégie d’investissement et ainsi quel sera le support le mieux adapté à celle-ci. Ainsi la question est de savoir que choisir, un compte-titres ou un PEA ? Premièrement, il faut savoir si vous souhaitez investir à court terme en effectuant un investissement dit value ou alors si vous visez un placement à plus long terme.

  • Un investissement à court terme nécessite beaucoup de recherches sur les sociétés.

Il faut trouver celles dont les actions vont grimper, pour acheter et ensuite vendre au bon moment. Autant dire qu’il faut être rigoureux et avoir du temps. Il faut s’y investir car acheter des actions en suivant la rumeur consiste à acheter à l’aveuglette!

De mon point de vue, l’investisseur value va plus miser son argent sur une société que le placer car il cherche à dégager des plus-values rapidement. Il faut soi-même se constituer quelques connaissances pour pouvoir analyser les finances des sociétés, leur environnement économique, et ainsi faire ses propres choix. Je reviendrais plus en détails sur cette stratégie plus tard.

  • Un investissement à long terme est moins risqué dans le sens ou tant que vous ne vendez pas vous ne perdez pas et vous pourrez espérer le retour aux sommets des indices !

Pour ma part, je pense m’orienter sur une stratégie d’investissement en visant des dividendes croissants. C’est à dire investir des sociétés d’avenir qui proposent un rendement intéressant grâce aux dividendes versés chaque année. Je vous en ai parlé dans mon article traitant des dividendes croissants.

A la manière d’intérêts perçus pour une somme déposée en banque, chaque action détenue vous accorde (dans la majorité des cas) le droit de recevoir une partie des bénéfices de l’entreprise = un dividende.

Nous allons voir maintenant le support d’investissement qui correspond le mieux à chaque stratégie.

PEA ou compte-titres

Partir sur de bonnes bases pour investir (en fonction de son profil)

Vaut-il mieux choisir un PEA ou un compte-titres pour investir ?

On retrouve le PEA (plan d’épargne en actions) et le compte titres comme les deux supports permettant d’intervenir en direct sur notre portefeuille d’actions. Suite à la réforme sur le financement  des retraites, depuis le 1er janvier 2011, les prélèvements sociaux de 13,50% sont appliqués dès le 1er euro sur les plus-values.

Pourquoi choisir un PEA ?

Voici les caractéristiques du support :

  • Chaque personne peut détenir un seul plan d’épargne en actions (2 PEA autorisés par foyer fiscal, un mineur ne peut pas détenir un PEA).
  • Le PEA a une durée de vie de 8 ans minimum, la date d’ouverture correspond au premier versement.
  • La limite des versements est de 132000 euros par PEA.
  • Le PEA permet d’investir dans la majorité des actions uniquement Européennes, les FCP et les SICAV investis à au moins 75% en valeurs européennes.
  • L’argent présent sur le PEA reste disponible néanmoins tout retrait avant 8 ans entraîne la clôture de celui-ci. De plus, tout retrait après 8 ans empêche un nouveau versement.

Le PEA a des avantages certains sur la durée en terme de fiscalité :

  • PEA clôturé avant 2 ans : taux d’imposition majorée de 22,5% dès le 1er euro + prélèvements sociaux de 15,5% =  38%*
  • … entre 2 et 5 ans : taux d’imposition de 19% dès le 1er euro+ prélèvements sociaux de 15,5%=  34,5%*
  • Après 5 ans : plus-values exonérées d’impôts, prélèvements sociaux de 15,5%  =   15,5%*

*Taux actualisés en Juin 2014

Très intéressant pour la stratégie qui s’intéresse aux dividendes croissants.

 

Ainsi, le PEA est un support qui se tourne vers une optique long terme car après 5 ans de possession la taxation est plus légère. Les dividendes touchés ne sont pas imposés directement donc nous pouvons réinvestir leur totalité afin de faire fructifier notre portefeuille en profitant de l’effet boule de neige. Les dividendes tout comme les plus-values réalisées, sont réinvestis jusqu’au retrait partiel ou total du PEA. Le total des gains est donc imposé comme une plus-value à ce moment là.

Je vous ai donc présenté ce support d’investissement, retrouvez dans la deuxième partie de l’article sur le compte-titres.

Leave a Comment:

2 comments
Add Your Reply