Dossier immo bonus

Bien démarrer avec une bonne organisation de ses placements

Bien démarrer avec une bonne organisation de ses placements
Note :

Vouloir gagner de l’argent est une chose mais encore faut-il savoir le gérer. Beaucoup de personnes ne savent pas comment organiser leurs comptes bancaires et se contentent d’écouter leur conseiller bancaire.

Malheureusement, je ne sais pas combien de fois vous voyez votre banquier dans l’année mais il sera rare qu’il connaisse bien votre situation, vos objectifs…

Les conseillers privilégieront les produits de leur société (sans les blâmer car c’est leur métier) sans voir beaucoup plus loin, or certains de ces produits (pas tous bien sûr !) sont coûteux en frais et peu rémunérateurs.

On n’en vient à la conclusion que l’on est jamais mieux servi que par soi-même. Si vous ne savez pas ce que vous avez sur vos comptes bancaires ou ce qu’est un taux d’intérêt alors il serait temps de s’y intéresser!

Si vous avez un membre de votre famille ou un ami connaisseur alors n’hésitez pas à lui demander de vous aider. Personnellement, j’ai maintenant une vision plus claire du panel de placements disponibles et j’ai pu donner plusieurs conseils à mes proches.

Le conseil numéro 1 en matière de placements :

fonds de précaution

Se constituer une épargne de précaution. Avant d’envisager l’organisation de ses placements sur d’autres supports à plus ou moins long terme il faut disposer d’une somme d’argent accessible rapidement.

En cas d’imprévus, vous ne serez pas obligé de déplacer de l’argent en subissant une pénalité ou de subir une mauvaise situation d’endettement. Vous pourrez piocher dans cette cagnotte pour gérer le problème.

Pour ce placement, les jeunes de moins de 25 ans disposent du livret jeune (taux net de 3.25% en moyenne) jusqu’à 1600€. Pour le reste, le livret A reste la référence pour son épargne de précaution.

Avec ses 1.25% de rémunération, c’est un produit de gestion de trésorerie (il contre juste l’inflation) mais pas de création de patrimoine.

Essayez de disposer de quelques mois de salaires (3 mois), de quoi voir venir. Vous pouvez, pour réunir cette somme, réfléchir à des sources de revenus annexes ou économiser sur certaines de vos dépenses. J’ai personnellement, fais un état des lieux de mes comptes bancaires et vous vous rendrez compte que l’on peut se débarrasser de plusieurs frais. En premier lieu, les frais bancaires trop élevés qui rongent chaque année votre épargne (120 euros par an pour une carte bancaire?), je vous conseille comme dans plusieurs de mes articles de rejoindre une banque en ligne dès demain!

Par contre de ne pas supprimer totalement vos comptes dans une banque physique mais de n’y laisser que le minimum afin d’avoir un interlocuteur « physique ».

Fortuneo, Boursorama ou encore ING DIRECT sont de très bonnes banques en ligne, elles arrivent en tête sur le site Comparabanques.

Une fois ces efforts réalisés, vous devez définir vos objectifs et organiser vos placements dans ce sensorganiser ses placements

L’argent n’est qu’un outil, pour certains il permettra de voyager deux fois plutôt qu’une seule fois dans l’année, pour d’autres il permettra de travailler à mi-temps ou de quitter son emploi salarié pour exercer sa passion…

Les possibilités sont diverses. Les plus ambitieux élaboreront un plan d’attaque sur plusieurs années qui leur permettra d’arrêter de travailler, de constituer une plus grosse fortune et de vivre de leurs actifs.

Personnellement, je souhaiterai à terme disposer de davantage de temps qu’un travail salarié typique n’en laisse. Développer une entreprise est une piste, investir sur les marchés financiers (je commence) ou dans l’immobilier (projet de location saisonnière en cours) en sont d’autres…

Dans tous les cas, sans se priver il faut maximiser son capacité d’épargne pour gonfler son patrimoine.

Un premier placement qui reste pas risqué ou peu risqué et disponible : assurance-vie avec la totalité en fonds en euros (3% moins frais de 0,50% annuels environ, cela dépendant des banques) ou avec une partie sur des unités de compte (Fonds commun de placements, attention aux performances passées et aux frais de gestion). Lisez mon article concernant l’assurance-vie et l’investissement en bourse.

Il faut compter quelques jours à une semaine environ pour déplacer de l’argent d’une assurance-vie.

Une partie que vous investirez pour obtenir du rendement. Les marchés financiers proposent de bonnes opportunités (les cours des actions Européennes sont encore bien bas). A vous de voir sur quel horizon temporel vous voulez investir (un mois? une année? cinq années?), il faudra vous former et élaborer votre stratégie d’investissement.

Je ne vais pas m’étendre mais attention aux actions trop volatiles (dont les cours avec une forte amplitude sur une période donnée) et attention à diversifier vos placements si vous visez le long terme (par domaine d’activité et géographiquement si possible).

La fiscalité doit être un de vos problème, quel support d’investissement allez-vous utiliser? PEA, compte-titres, assurance-vie?

Enfin comme je l’ai dis plus haut, l’immobilier et la création d’entreprise sont deux autres piliers d’enrichissement à explorer. Entourez-vous des bonnes personnes pour obtenir des conseils (ceux qui réussissent).

La meilleure compréhension du monde bancaire, la découverte de placements et d’investissements mieux adaptés à votre situation seront des grands pas en avant vers plus de richesse et vers la concrétisation de vos projets.

Leave a Comment:

22 comments
Add Your Reply

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée