Dossier immo bonus

L’avenir et les évolutions du secteur banque-finance

L’avenir et les évolutions du secteur banque-finance
Note :

Après avoir publié un article succinct sur le sujet, je souhaitais faire le point sur les tendances et les évolutions futures qui impacteront probablement le secteur banque-finance. Ces dernières années, la digitalisation a totalement modifié nos modes de consommation.

Aussi, de nombreux secteurs ont dû s’adapter à ces changements et dans les plus concurrentiels, les acteurs ont dû faire preuve d’une adaptation rapide pour ne pas se faire distancer. C’est par exemple le cas dans le monde des banques et de la finance puisque la relation client a considérablement évolué laissant apparaître de nouvelles tendances fortes sur le marché. Ces dernières donnent d’ailleurs de grands indices sur ce que seront, demain, les secteurs bancaire et financier.

Carte de crédit moyens de paiement futur avenir banque

Évolution de la relation client : plus d’autonomie et une personnalisation accrue

Pour les banques, la digitalisation est une révolution qui les impacte tout autant que l’avènement d’Internet il y a de cela quelques années. En effet, les clients ont totalement modifié leurs habitudes et leurs usages. Ainsi, aujourd’hui, ces derniers sont de plus en plus nombreux à consulter leurs comptes sur Internet puisque plusieurs études prouvent que plus de la moitié des Français le ferait au moins une fois par mois. La consultation des comptes bancaires depuis les terminaux mobiles augmente également en flèches alors que les applications conçues par les banques sont de plus en plus téléchargées.

Conséquence logique : les agences physiques reçoivent de moins en moins de clients et certaines enseignes ont commencé à réduire leur parc. Bien évidemment, tout cela signifie également que la relation client évolue puisque les contacts physiques sont de moins en moins nombreux, tout juste existent-ils encore pour les signatures de documents, formalités administratives obligent.

Aussi, alors que les enseignes bancaires sont nombreuses à travailler sur la mise en place de moyens et procédures visant à simplifier la vie de ceux qui souhaitent être totalement autonomes, toutes planchent aussi sur le nouveau rôle à accorder aux conseillers bancaires et financiers. Ces derniers sont effectivement indispensables dans la stratégie des banques puisque si les clients sont de plus en plus adeptes du « self-service », ils veulent aussi un accompagnement spécifique mais surtout personnalisé c’est-à-dire tenant compte de leur situation familiale, financière et patrimoniale. Par conséquent, pour satisfaire leurs clients et offrir une qualité de service inégalable, les établissements bancaires sont dans l’obligation d’investir dans des solutions big data pour collecter, traiter et analyser un maximum de données relatives à leurs interlocuteurs.

Cette connaissance parfaite du client est donc fondamentale tout comme la réorganisation des systèmes informatiques des banques qui doivent être pensés pour que toutes les informations soient partagées en temps réel entre tous les personnes intéressées au dossier.

Les nouvelles tendances dans le secteur banque – finance

Au cours des dernières années, le secteur banque – finance a connu de profondes mutations et plusieurs grandes tendances sont apparues :

L’émergence des banques en lignes

Depuis 2008, plusieurs banques en ligne ont réussi à s’imposer sur le marché comme Boursorama Banque, ING Direct ou BForBank. 2017 sera d’ailleurs marqué par l’arrivée d’un nouveau mastodonte puisque l’opérateur téléphonique Orange proposera à son tour Orange Banque avec une offre qui pourrait bien séduire la clientèle.

Mon offre de parrainage exclusive chez Fortuneo, ING Direct ou Boursorama : 80 euros offerts + 30 euros que je vous reverse. Pour cela, contactez-moi

Pour ces acteurs d’un nouveau genre, il s’agit de proposer une expérience bancaire nouvelle puisqu’il n’existe plus d’agence physique et les clients peuvent donc gérer seul tous leurs comptes. Initialement, les banques en ligne ne proposaient que compte courant et produits d’épargne classiques mais leur offre n’a cessé de grandir au point que beaucoup proposent aujourd’hui les mêmes produits que les banques traditionnelles, crédit immobilier compris

Le développement des « wearables » comme moyen de paiement

Si le paiement mobile devrait prendre de l’ampleur dans le futur, il va être soutenu par les « wearables » autrement dit les objets connectés, qui, chaque jour, prennent un peu plus de place dans notre société. 91% des professionnels du secteur estiment d’ailleurs que d’ici 5 ans les wearables serviront de moyens de paiement fréquemment.

L’essor des plateformes de crowdfunding

Alors que les banques ont pendant longtemps été les seuls acteurs à proposer des produits financiers tels qu’actions, parts ou obligations, les plateformes de crowdfunding viennent les menacer avec leur offre permettant d’investir dans des entreprises. Ceci est d’autant plus vrai que l’image de ces dernières est bien meilleure en particulier chez les jeunes.

Le boom des start-ups spécialisées dans la Fintech

Actuellement en pleine expansion, elles profitent de l’émergence de nouveaux modèles disruptifs tels le prêt entre particuliers ou les nouveaux systèmes de paiement. En insérant du numérique dans le secteur bancaire et financier, de nombreuses start-ups parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de l’application de courtage boursier Robinhood, du spécialiste du conseil en investissement automatisé Wealthfront ou encore des services d’épargne et de gestion du patrimoine de la société française WeSave.

La révolution « blockchain »

Technologie apparue en 2008, la blockchain s’apparente à un grand registre de transactions ouvert, accessible sur Internet et doté d’un protocole permettant d’authentifier toute opération réalisée entre deux personnes. Ainsi, il devient possible de transférer de l’argent d’une personne à une autre sans intermédiaire. Autrement dit, la blockchain peut laisser espérer l’existence d’un monde sans banque dans les prochaines années. Pour assurer la sécurité de cette blockchain, il est toutefois indispensable qu’elle repose sur une monnaie programmable comme le bitcoin par exemple.

 

Si la blockchain pourrait largement perturber le paysage bancaire et financier mondial, de nombreux professionnels ne semblent pas encore le maîtriser parfaitement à ce jour ce qui laisse penser qu’il faudra encore quelques longues années pour qu’elle révolutionne la planète.

Leave a Comment:

Rejoignez +1000 investisseurs - Newsletter privée